PC de Stream à 500 € Pour Petit Budget (à gagner !!)

0
51

Bon OK, aujourd’hui, on va briser un mythe, on fait un PC de stream pas cher.

Pas assez cher, mon fils.

Hello YouTube, c’est Tom, j’espère que vous allez bien !
Je streame sur Twitch depuis plus de trois ans, et pendant longtemps j’ai eu un seul PC pour jouer et streamer. Et ça fonctionnait très bien, il fallait simplement faire quelques concessions parfois avec certains jeux par exemple.
Mais il y a une autre option, c’est d’avoir un PC exclusivement dédié au stream. C’est ce que font beaucoup de streamers pro, ça a ses inconvénients, notamment la place et le surcoût, mais ça a surtout de gros avantages, étant donné qu’on va avoir une machine entièrement dédiée à l’encodage et à la gestion du stream.
Du coup l’objectif de cette vidéo est de vous montrer que vous n’avez pas forcément besoin d’une machine de guerre pour obtenir un stream propre, et vous pourrez même gagner ce petit PC de stream, pour ça rendez-vous en fin de vidéo avec toutes les infos.

La démarche

Alors pour répondre à cette question du budget pour un PC de stream, j’ai tout simplement regardé ce qu’il faudrait à peu près comme matériel pour encoder proprement, tout en regardant les prix pour faire la machine la moins chère possible. Au début j’étais parti sur un encodage avec le GPU, donc avec une carte graphique Nvidia de type GTX 1650 Super ou supérieure, mais avec la conjoncture actuelle (avril 2021) et l’impossibilité de trouver des cartes graphiques à prix raisonnables, je me suis rabattu sur un encodage avec le processeur. Du coup, j’ai listé les composants, et j’ai présenté le projet à SieurPC, expert en montage d’ordis que vous pouvez au passage retrouver sur Twitch, n’hésitez pas à lui dire que vous venez de YouTube, ça lui fera plaisir. ^^

Composants et Montage du PC de stream

Bref, SieurPC s’est occupé du montage de la machine, et du coup on va voir un peu à quoi ça ressemble.

  • Boîtier : Aerocool CS105 (amazon)
    22,99 €
    Boîtier entrée de gamme et pourtant on a vu bien pire, alors évidemment il vaut mieux éviter de s’asseoir dessus, mais pour un boîtier à 23 € fdp inclus, ça passe.
     
  • Ventilateur : ARCTIC F8 PWM PST (amazon)
    5,90 €
    On s’est dit que ça ne mangerait pas de pain, donc il est monté à l’arrière du boîtier en extraction, classique.
     
  • SSD : Crucial BX500 240 Go (amazon)
    32,99 €
    Donc du SSD plutôt que du disque dur traditionnel, évidemment, on est en 2021 quand même, faut pas déconner. Il est fixé dans le boîtier, il sera branché ensuite à la carte-mère.
      
  • Alimentation : Corsair CV450 – 450W (amazon)
    44,99 €
    Modèle 450W 80+ Bronze, donc très largement suffisant pour faire tourner notre PC qui ne devrait même pas dépasser 200W, mais bon niveau tarif c’est ce qu’on a trouvé de plus intéressant au final.
     
  • Carte-mère : ASRock B450M-HDV R4.0 (amazon)
    59,99 €
    La carte-mère justement, qui est donc une carte-mère AM4 pour recevoir notre processeur Ryzen qu’on verra juste après. Là encore c’est de l’entrée de gamme avec un excellent rapport qualité-prix malgré tout.
     
  • Processeur : AMD Ryzen 7 3700X (aliexpress)
    229,15 €
    C’est un 8 coeurs / 16 threads qui sera parfait pour l’encodage, comme vous pourrez le constater lors des résultats en 2e partie de vidéo. Il est fourni avec son propre ventirad, donc pas besoin d’en acheter un autre, et pour notre utilisation, on va partir du principe que ce dernier sera suffisant pour refroidir la bête même lors de sessions soutenues d’encodage.
     
  • RAM : 2×8 Go Corsair Vengeance LPX 3200 MHz (cdiscount)
    69,99 €
    Donc 2 barrettes pour profiter du dual channel.
    Ensuite l’ensemble de la carte-mère est monté et vissé dans le boîtier.
     
  • Carte graphique : ZOTAC GeForce GT 710 2GB (amazon ES)
    42,80 €
    Dernier élément de notre configuration, indispensable car le processeur Ryzen ne dispose pas d’une partie graphique. Du coup cette carte ne servira vraiment qu’à afficher Windows, aucun travail supplémentaire ne lui sera demandé, c’est pour ça qu’on a choisi ce petit modèle qui fera très bien l’affaire.

TOTAL : 508,80 €

Pour la beauté du geste on finit avec la plaque I/O Shield à l’arrière du PC, on installe Windows et voilà ! Un PC de stream à 500 euros !

Test du PC de stream budget

Bon c’est bien beau tout ça, mais ça donne quoi ce petit PC pour streamer ? Est-ce qu’on peut faire un stream qualitatif avec ? Eh bien on ne va pas y aller par quatre chemins, la réponse est OUI !
Donc sur ce PC, j’ai branché un boîtier d’acquisition Elgato HD60S pour récupérer le flux de ma PS4, j’ai aussi branché une table de mixage USB avec mon micro-casque habituel, j’ai ajouté un Camlink relié à mon X-T30, j’ai récupéré clavier/souris sans fil de mon propre PC de stream, et avec ça j’avais tout le matériel requis pour streamer. Notez évidemment que ça sera encore plus simple avec une webcam et un micro USB, mais j’ai voulu pousser un peu la machine, donc j’ai un peu chargé sur les ports USB.
Pour le stream, j’ai choisi un réglage que j’utilise à titre personnel pour mes lives sur Twitch, à savoir du 900p60. L’encodeur est donc réglé ici sur le x264, le bitrate 7600 kbps (ça dépend des personnes mais chez moi si je dépasse trop, mon stream devient instable sur Twitch), le preset sur medium, donc plutôt bien qualitatif. Débit audio à 192 kbps, ça ne sert à rien d’aller au-delà. Et c’est tout !
J’ai donc simulé un stream en lançant un enregistrement avec ces mêmes paramètres, je vous passe les multiples sessions de test, mais j’ai alterné les phases de jeu, les phases statiques et les phases avec la caméra en plein écran. Bref, comme je le ferais si j’étais en situation de stream. J’ai fait ça pendant plus d’une heure pour tester la stabilité de l’encodage, et le résultat est sans appel : 1 seule image perdue due à un retard d’encodage lors de cette session de plus d’une heure.
Si vous voulez voir à quoi ressemble un stream en 900p60 encodé en x264 medium à 7600 kbps, je vous invite à venir faire un tour sur ma chaîne Twitch, je streame les lundi, mercredi et vendredi soirs, vous aurez alors un bon aperçu de la qualité, mais en général les viewers sont plutôt satisfaits de ce que je leur propose.

Points à considérer

Alors avant de vous expliquer comment vous allez pouvoir gagner ce PC de stream, je vais quand même exposer quelques points « négatifs » :

  1. Même si la machine est très stable et ne chauffe pas tant que ça, elle est un peu bruyante. D’ailleurs pour tester un peu le refroidissement, j’ai lancé une session d’OCCT, pour ceux qui ne connaissent pas c’est un logiciel qui permet de faire des tests de stabilité pour l’overclocking notamment, mais je m’en suis simplement servi pour solliciter le processeur à 100 % et voir comment il se comportait. Donc ça ne chauffe pas tant que ça puisqu’en une heure de test je ne suis pas monté à plus de 74 °C ce qui est très bien, en contrepartie, le ventirad d’origine AMD souffle copieusement, et du coup on entend quand même pas mal le PC. Sur les 3 PC que j’avais dans mon studio ce jour-là, c’était le plus bruyant et de loin.
  2. Si le budget de base est restreint, il faudra quand même penser à s’équiper en périphériques : clavier, souris, moniteur, carte d’acquisition…
    Clavier/souris on trouve des packs sans fil à 15-20 balles.
    Le moniteur, pour un 22 ou 24 pouces Full HD, d’occasion on trouve à 40 € sur Le Bon Coin.
    La carte d’acquisition, ça dépend de ce que vous voulez, soit vous partez sur du Elgato ou du AverMedia et on dépasse largement la centaine d’euros supplémentaire, soit vous tentez une petite carte de capture à 10 ou 20 balles comme celle que j’ai testée récemment, mais qui ne tiendra peut-être pas forcément les 60 fps par contre, à vous de voir.
  3. Comme je le disais dans l’intro, l’autre inconvénient c’est qu’il vous faudra de la place pour ce PC, son écran, son clavier, sa souris… Pas grand-chose de plus à dire, si vous manquez de place, la solution mono-PC reste totalement envisageable.
  4. Enfin il faudra sans doute revoir un peu votre façon de gérer le stream. Est-ce que vous allez lancer Discord sur le PC de jeu ou sur le PC de stream ? Votre micro sera branché sur le PC de stream à priori, donc plus possible de parler dans le chat ingame sur votre PC de jeu. Donc plein de petites choses à prendre en compte avant de se lancer.

Mais bon, à part ça, on a quand même réussi à faire un PC vraiment pas cher pour pouvoir streamer, et c’était bien là l’objectif de cette vidéo, vous montrer qu’il n’est pas obligatoire d’investir 1500 balles dans un 2e PC uniquement pour streamer.

Le concours

Et on arrive au moment que vous attendez tous, comme faire pour gagner ce PC de stream ? Alors juste avant, j’en profite pour vous annoncer que j’ai activé les souscriptions à ma chaîne YouTube, donc si vous voulez me soutenir, vous pouvez récupérer un abonnement à 2,99 € en cliquant sur le bouton Rejoindre qui se situe juste à côté du bouton pour s’abonner. Vous obtiendrez un badge visible dans les commentaires et des émoticônes spéciales également, et la garantie que vos messages seront lus en priorité.

Et donc pour gagner ce petit PC de stream, vous allez pouvoir participer à un concours créatif. J’en ai déjà organisés auparavant, le tout premier avait eu lieu en décembre 2020 et vous aviez pu gagner à l’époque une webcam Razer Kiyo en créant une scène just chatting originale.
Bref, cette fois-ci, nouveau concours créatif, mais on va aller encore plus loin puisque vous devrez créer un stream complet. Scène de début, scène just chatting, scène de jeu et scène de fin de stream. 4 scènes pour un stream complet, avec transitions, effets spéciaux, etc.

Pour participer, vous pourrez envoyer votre candidature via un formulaire à partir de mercredi prochain, donc le 14 avril 2021, ensuite il y aura une présélection par tirage au sort, mais absolument tout sera détaillé dans une vidéo spéciale qui vous expliquera le concept, le contenu du concours et les lots, car oui, il y aura d’autres lots en plus du PC de stream. Donc je n’en dis pas plus, rendez-vous mercredi prochain pour les détails et les inscriptions, vous allez voir ça va être dingue. On se quitte là-dessus, je vous dis à très vite pour la prochaine vidéo et d’ici-là… bon stream !