7 Erreurs Basiques Des Streamers Débutants

0
451

Bon, je pense qu’on en est à un point où on va même pas considérer les erreurs ultra débiles genre « Follow 4 Follow », ou aller spammer le lien de votre chaîne sur les forums de JVC, par exemple… Hein, on oublie ça ?
Mais je vois encore beaucoup de personnes qui débutent dans le streaming et qui n’ont pas forcément les bons réflexes, et c’est dommage parce qu’il suffirait de faire attention à quelques petits points juste pour donner un petit coup de pouce à votre chaîne quand vous démarrez.
Une bien belle intro pour cette vidéo dont le titre est sobrement intitulé : « les 7 erreurs les plus courantes des streamers débutants ». Allez, on y va.

Errare humanum est, perseverare diabolicum

Si vous ne me connaissez pas, je m’appelle Thomas, je streame sur Twitch les lundi, mercredi et vendredi soirs, le lien est là si vous voulez venir me voir et me poser vos questions.
Aussi, si la vidéo vous plaît, n’oubliez pas de mettre un petit pouce, s’abonner à la chaîne, c’est important, et activer la cloche éventuellement si vous voulez être au courant des dernières vidéos qui sortent.
Sur ces bonnes paroles, on va donc s’attaquer aux erreurs les plus courantes des streamers débutants, et c’est parti avec la première erreur basique !

1. Réseaux Sociaux • Ne pas être présent sur les réseaux sociaux

Autant au tout début, ça peut paraître bizarre de se dire qu’il faut être actif sur les réseaux sociaux étant donné que personne ne vous suit, autant ne pas être présent sur les réseaux c’est se tirer une balle dans le pied.
L’intérêt de la démarche est double, 1/ ça va vous permettre de communiquer ailleurs que sur la plateforme de streaming, 2/ ça va vous permettre de vous faire découvrir grâce aux fonctionnalités de recherche du réseau social que vous allez utiliser. Et une fois que les gens vous suivent sur un réseau social, ça devient potentiellement possible de les amener sur Twitch, par exemple. Et qui sait, peut-être que vous rencontrerez le succès sur ce réseau social parce que vous créerez un contenu totalement incroyable, donc autant en profiter.
Attention aussi à bien choisir son réseau social, ça ne sert à rien d’ouvrir un compte Vimeo si vous voulez attirer des gens sur Twitch hein, mais par contre, des réseaux comme Twitter, Youtube, Facebook aussi, Tik Tok pourquoi pas, à ce moment-là, ça a un intérêt. En fait, tout va dépendre de votre cible d’audience, si vous êtes un vieux streamer, vous pouvez totalement considérer Facebook. Facebook n’est pas une plateforme « morte » contrairement à ce qu’on entend trop souvent dire, au contraire, notamment tout ce qui concerne les interactions avec les publications qui peuvent être bien plus intéressantes que ce qu’on peut observer sur Twitter par exemple. Évidemment, si vous êtes plus jeune, privilégiez plutôt une plateforme type Snapchat ou Tik Tok, par exemple.
Si on prend l’exemple de Twitter, si vous ouvrez un compte sur Twitter, ne vous contentez pas d’annoncer vos lives, essayez de créer des publications engageantes, i.e. qui vont amener une interaction avec les gens, parce que c’est ça qui va fonctionner.
En gros, il faut s’être posé la question au moins une fois : comment voulez-vous que les gens vous découvrent si vous n’êtes pas sur les réseaux sociaux ? Sur Twitch ? Découvrir quelqu’un sur Twitch en 2020, bien sûr…
Pro tip : en plus des panneaux de chaîne, vous pouvez ajouter une commande dans le chat de votre chaîne, pour que les viewers puissent avoir accès à tout moment aux liens de vos réseaux sociaux. Exemple : la commande !twitter. Cela nécessite d’avoir un bot personnalisé (Moobot, Wizebot…).

2. Description • Ne pas avoir rempli son profil

Même si, 90 % du temps, on se demande à quoi ça sert de remplir son profil vu les questions posées par certains viewers, il arrive tout de même que certains soient plus plus curieux que d’autres. De la même manière, il n’est pas impossible non plus que certaines personnes arrivent sur votre chaîne par un autre biais que Twitch. Bref, rien que pour ces gens-là, c’est important d’avoir une description, d’avoir un profil rempli pour que les gens puissent savoir qui vous êtes, ce que vous faites.
Dans votre description, vous pouvez ajouter par exemple les jeux auxquels vous jouez, vos horaires de stream… Vous pouvez aussi y inclure les liens vers vos réseaux sociaux, vers votre serveur Discord… Et bien entendu vous pouvez aussi ajouter des éléments type panneau de donation pour rediriger les viewers qui voudraient vous soutenir vers une page de donation. Attention toutefois à ne pas en faire l’élément principal de votre biographie, il ne s’agirait pas de paraître trop de « greedy », n’est-ce pas ?
Petit plus, sur Twitch, dans la description de votre chaîne vous pouvez aussi inclure des extensions tel qu’un classement qui va récompenser vos viewers les plus fidèles, ou des des mini-jeux par exemple…
Dans tous les cas, ne laissez pas votre profil vide, les gens qui arrivent et qui sont suffisamment curieux pour aller regarder la description de chaîne seront très contents d’avoir un profil rempli avec une description détaillée.
Pro tip : vous pouvez même utiliser des générateurs de bannières si vous n’êtes pas doués en graphismes, ça sera largement suffisant dans un premier temps, tant que les informations sont là !

3. Choix du jeu • Choisir des jeux trop populaires / saturés

À moins que vous streamiez pour le fun, si vous voulez vraiment qu’on vous découvre, il va falloir éviter certains jeux. Ça peut faire mal au fesses, mais c’est comme ça.
Mais quels jeux éviter ? C’est simple, il faut éviter les jeux « saturés », ces jeux où il y a déjà un milliard de streamers dessus. Si vous démarrez un stream dans une de ces catégories, vous vous retrouverez en bas de la liste des innombrables streamers, en train de batailler pendant 4 heures pour gagner 1 viewer. Et admettons que quelqu’un ait le courage de scroller tout en bas ou soit un être hors du commun et trie les streams par ordre de viewers croissant, rien ne garantit que votre contenu lui plaira et qu’il restera. Donc autant mettre toutes les chances de votre côté.
Donc au moins au début, et encore une fois dans l’optique où vous voudriez tirer quelque chose du stream dans un avenir plus ou moins proche, mieux vaut commencer sur des jeux moins « saturés », et une fois que vous aurez une petite communauté un petit peu plus établie, vous pourrez vous permettre de partir sur des jeux que vraiment vous appréciez à fond. Quant à savoir sur quels jeux démarrer, c’est un peu trop variable pour en citer un ici aujourd’hui, ça sera à vous d’analyser les catégories et de déterminer ce qui semble le plus adapté en terme de ratio potentiel de découverte / intérêt pour le jeu.
Après, rien n’empêche de jouer à Fortnite ou PUBG non plus, mais si vous streamez par exemple 4 jours par semaine, essayez de dédier au moins un jour à la croissance de votre chaîne, en testant d’autres jeux. Par exemple sur Twitch, essayez de trouver quelque chose qui vous convient dans la section « Parcourir » au-delà du Top 10 des catégories ayant le plus de spectateurs.
Donc si vous aimez PUBG, vous pouvez y jouer H24, c’est pas le problème, pas contre il faut que vous soyez au courant que ça sera peut-être plus compliqué de faire grossir votre chaîne étant donné la concurrence qu’il y a dessus. Ou alors, il va falloir être très très bon au jeu… C’est malheureux, mais en 2020, il faut faire quelques sacrifices (et pas qu’un peu) si vous voulez tenter de faire quoi que ce soit avec une chaîne Twitch.

4. Pause • Ne pas avoir de scène avec un écran de pause

Ça a déjà dû vous arriver aussi, mais combien de fois vous êtes tombés sur une chaîne où il n’y avait personne, le streamer n’était pas là, la chaîne fantôme ? Tout le monde a déjà vécu ça au moins une fois. Passées les premières secondes de curiosité (on veut tous savoir s’il va se passer quelque chose ou pas), après s’il ne se passe rien, eh bien on s’en va !
Pour pallier cela, faites tout simplement un écran avec écrit « Je reviens de suite », qui explique que vous êtes parti boire ou pisser ou promener le chien… Et dans la mesure du possible, essayez de faire en sorte que cet écran soit plus ou moins ludique, qu’il retienne l’attention de vos spectateurs. Car s’il ne se passe plus rien, les gens vont partie !
Pour faire ce type d’écran, prenez une image ou prenez une vidéo, ajoutez un texte en écrivant ce que vous voulez, vous pouvez même utiliser un compteur comme Snaz, qui permet d’avoir un compte à rebours (réservé aux personnes qui connaissent leur corps sur le bout des doigts et qui savent qu’ils vont mettre 2 minutes 30 pour pisser).
Et si vraiment vous êtes très très mauvais en design et que vous n’êtes pas du tout inspirés, faites-le faire par quelqu’un sur un site comme 5euros.com par exemple.

5. Networking • Ne pas jouer avec d’autres streamers

Alors attention, n’allez pas demander à ZeratoR de jouer avec lui à Sea of Thieves (c’est pas facile à dire), mais regardez un peu les streamers qui évoluent dans la même catégorie que vous, et par catégorie on entend en terme de taille, mais aussi en terme de contenu. Jouez ensemble, ça sera toujours plus fun à regarder pour vos spectateurs que de vous regarder seul. À moins que vous ne soyez un loup solitaire invétéré voire un génie total de l’animation… Sinon, pensez coopération, collaborez avec les autres (après avoir pris soin de vérifier que leur contenu est en accord avec le vôtre ou plus simplement vos valeurs, évidemment).
Tout ça s’applique aussi aux membres de votre communauté, essayez de jouer avec vos viewers de temps en temps, organisez des sessions de jeu communautaires, tissez des liens avec vos spectateurs et petit à petit, qui sait, peut-être que le bouche à oreille amènera d’autres personnes, qui sait !
Mais ne négligez pas cet aspect de votre contenu, car l’intérêt c’est aussi de bâtir une communauté, et c’est d’ailleurs là l’intérêt des plateformes de streaming, regrouper des personnes autour d’une même passion et d’avoir une interaction avec elles.
Quoi qu’il en soit, le networking est une façon relativement simple et efficace pour développer votre chaîne.

 

Bon, et maintenant voici potentiellement l’un des conseils les plus importants quand vous débutez dans le streaming.
De temps en temps, comme ça, et je ne suis pas le seul, on m’envoie un message privé pour me demander d’aller voir une chaîne, dire ce qui va, ce qui ne va pas, ce qu’il faudrait améliorer…
Alors malheureusement, je n’ai pas le temps de répondre à tout le monde, c’est physiquement impossible, ce n’est pas que je ne veux pas, mais je ne peux pas. Mais vous savez qui peut répondre à ces questions à ma place ? Vous !

6. Auto-critique • Ne pas regarder ses propres replays !

Ça paraît tout bête, mais je vous conseille vraiment beaucoup de vous regarder vous-mêmes, de regarder ce que vous faites. Ça peut paraître un petit peu perturbant au départ parce qu’on n’aime pas tous se regarder (moi-même je déteste me regarder, je trouve que j’ai une voix de merde et que je suis moche). Mais l’objectif ici n’est pas juste de regarder pour regarder, c’est de prendre le point de vue des spectateurs.
Déjà, en faisant ça, vous allez pouvoir regarder la qualité globale de votre stream, que ce soit du point de vue de la vidéo (est-ce que ça saccade?), du point de l’audio (Est-ce que le son du micro est bon ? Il n’est pas trop faible par rapport au jeu ? Est-ce qu’il y a de la musique derrière ? Est-ce qu’on l’entend ?)… Mais surtout, vous verrez s’il y a des blancs, des périodes durant lesquelles vous ne parlez pas, où il ne se passe rien, et ça c’est hyper important. Évidemment, si vous êtes en plein fight contre un boss, on vous pardonnera le fait de ne pas parler…
En plus de checker les longues plages de silence, vous pourrez également regarder si vous avez raté des messages importants dans le chat, ça peut être utile. Donc en gros, il y a plein de choses que vous pouvez apprendre de vous-mêmes rien qu’en regardant vos rediffusions.
Alors attention, si vous streamez 3 heures, pas la peine de mater 3 heures de redif, vous pouvez avancer de temps en temps votre replay. Au contraire, ça sera même plus représentatif de l’expérience que pourrait avoir un spectateur qui arrive pour la première fois sur votre chaîne et qui va vous découvrir. Là c’est pareil, en cliquant sur le replay, vous saurez ce que voient les viewers, et là vous saurez qu’il y a quelque chose à faire pour améliorer votre stream.
La remarque est d’ailleurs aussi valable pour les clips sur Twitch, regardez quels clips sont populaires et essayez de déterminer pourquoi ? Étiez-vous en train de crier ? en train de tryhard ? en train de raconter une blague ?
Ce retour sur vous-mêmes peut vous donner des clés pour faire évoluer votre personnalité de streamer, en vous incitant à être un peu plus énergique, ou un peu plus bavard par exemple.
NB : Attention aux rediffusions sur Twitch, une option doit être activée pour les conserver sur votre chaîne, et leur durée de rétention est variable. Elle est de 60 jours au max pour un partenaire Twitch par exemple. Donc ne tardez pas trop non plus, ne travaillez pas forcément beaucoup, mais travaillez intelligemment, organisez-vous.

7. 0 viewer • Ne pas demander à vos amis de venir vous voir

C’est tout bête, mais quand vous démarrez dans le streaming et que vous lancez un live, si vous n’avez rien planifié vous allez vous retrouver avec littéralement 0 spectateur sur votre live.
Le résultat, c’est qu’il sera encore plus dur pour les viewers de vous trouver sur Twitch car vous serez dans les tréfonds de la liste des streamers, et le deuxième effet Kiss Cool c’est que vous aurez le moral dans les chaussettes…
Regardez par exemple dans la catégorie World of Warcraft sur Twitch, regardez tous ces streamers avec 0 viewer ! Alors peut-être que dans le lot il y en a qui font ça juste pour le fun, mais peut-être qu’il y en a qui ne sont tout simplement pas préparés.
Une solution toute bête pour éviter ça, c’est de demander à un de vos potes de venir vous voir, ou pourquoi pas de venir sur le live ET de jouer avec vous, c’est encore mieux. Rien que le fait d’avoir au moins 1 viewer, ça vous place devant plein de gens. Si vous pouvez avoir 2 personnes systématiquement sur votre live, c’est encore mieux. Le monde attire le monde !
Notez que si vous utilisez des chatbots personnalisés, comme Moobot ou Wizebot par exemple, ils ne seront pas forcément pris en compte dans les statistiques.
De même, si vos amis vont vous voir mais mutent le volume de votre live, que ce soit sur le lecteur vidéo Twitch ou directement sur l’onglet de leur navigateur, ou même si l’onglet du live n’est pas l’onglet actif (en tout cas sur Chrome), à priori ils ne seront pas comptabilisés, donc pensez à les prévenir !

 

Donc voilà grosso modo les erreurs de base à ne pas faire quand vous démarrez. Alors ça ne veut pas dire qu’en corrigeant ces points votre chaîne va décoller d’un coup, mais autant mettre toutes les chances de votre côté surtout que ce sont des erreurs relativement simples et faciles à corriger.
Je sais que ces conseils sont plutôt destinés à des gens qui ne veulent pas streamer pour le fun mais qui voudraient tirer un bénéfice quelconque de leur chaîne Twitch, dans un futur plus ou moins proche, mais bon, si vous pouvez streamer de façon plus efficace, pourquoi se priver ? On n’est pas à l’abri d’un coup de bol !
En plus d’améliorer votre contenu, vous gagnerez aussi en confiance, et quelqu’un qui a confiance en soi, ça se voit et c’est extrêmement important de renvoyer une image positive de soi-même.
Au passage, si vous avez des questions en rapport avec cette vidéo ou qu’il y a un sujet que vous voulez que j’aborde une prochaine fois, indiquez-le dans les commentaires.
Si vous voulez me poser directement vos questions, vous pouvez aussi venir me voir dès que je suis en live sur Twitch, je vous accueillerai avec grand plaisir. Et enfin, si vous voulez en discuter avec d’autres personnes intéressées par le streaming et partager vos impressions et vos expériences, le serveur Discord Zero Absolu Gaming est l’endroit idéal pour échanger autour du streaming.
Quant à moi je vous retrouve très bientôt pour une prochaine vidéo sur Youtube, et d’ici-là… bon stream !