Musique 100% Légale Pour Vos Lives – Twitch & DMCA

0
19

Et l’autre truc, c’est que si vous pensez que ce qui se passe avec le DMCA prend des proportions énormes, en fait vous n’avez même pas idée, car tout ce pataquès a été provoqué par une seule maison de disque et portait sur une poignée de chansons, donc attendez que les autres s’y mettent, les Universal, les Warner Bros & co, là ça sera pas la même salade…

Chers amis streamers, vous avez sans doute vu ou entendu récemment qu’il y a (encore) eu un drama concernant Twitch, qui a banni plusieurs streamers sous le prétexte que certains de leurs clips contenait de la musique sous copyright.
Et là, les gens ont pris peur, se sont indignés, ont commencé à faire n’importe quoi, à supprimer tous les clips de leur chaîne. STOP !
On fait un point sur le DMCA et on verra ensuite quelques solutions pour avoir de la musique en toute légalité, mais d’abord… jingle !

It’s fun to stay at the DMCA !

Salut Youtube, c’est Tom, si c’est votre première fois sur la chaîne, vous pouvez peut-être envisager de laisser un pouce sur cette vidéo, si elle vous plaît, de vous abonner à la chaîne pour la soutenir et pourquoi pas activer la cloche, comme ça vous serez toujours prévenus dès qu’une nouvelle vidéo sort !
Alors, on va commencer avec le DMCA…

Résumé de l’histoire

Si vous n’avez pas suivi l’histoire, la RIAA (Recording Industry Association of America), grosso modo l’équivalent de la SACEM en France et qui protège les droits de la propriété intellectuelle et les droits des artistes aux États-Unis, cette RIAA a développé un outil qui scanne les clips et les replays qui remontent jusqu’à 2017, et détecte certaines musiques. Alors sur les replays c’est pas trop gênant puisqu’en général Twitch strike les musiques automatiquement en coupant le son, mais sur les clips, on entend tout, et c’est de là qu’est parti l’affaire. Car tout est parti de quelques chansons reconnues, et tous les clips de tous les streamers qui contenaient ces fameuses chansons ont été strikés, ont reçu un e-mail leur disant qu’ils étaient strikés, et certains ont été bannis pour avoir été strikés plusieurs fois. Du coup les streamers se sont tournés vers Twitch en demandant ce qu’il fallait faire, et Twitch a répondu, et quand je dis Twitch c’est un Account Manager et carrément le Support Twitch sur Twitter, donc Twitch a répondu qu’il fallait supprimer tous les clips et les replays concernés. Sauf que ce n’est pas la peine de paniquer en fait. Je sais que ça fait un peu facile de dire ça après coup, mais en fait lorsque le DMCA, qui est un loi américaine et qui s’applique donc à tous les streamers de la plateforme étant donné que Twitch est une société américaine, donc lorsque le DMCA est utilisé, c’est à Twitch de faire ce travail, directement, pas aux streamers. C’est d’ailleurs pour ça que le compte Twitter du Support Twitch officiel a annoncé qu’ils allaient mettre en place une solution pour supprimer automatiquement les clips passés et futurs strikés par le DMCA.
Deuxième point, il n’y a pas non plus de raison de « s’indigner », des lois existent et les streamers ne sont pas des exceptions à la règle. Alors je sais bien que depuis toujours on l’habitude de voir des streams avec un fond musical, mais ça n’a jamais été autorisé pour autant, toléré tout au plus, voire ignoré délibérément de la part de Twitch, on ne sait pas, mais là on a l’impression que les gens se réveillent et se sentent un peu comme une poule avec un cure-dent…
D’abord, il faut savoir que les conditions d’utilisation de Twitch (ToS = Terms of Service) ont toujours été très claires notamment sur l’utilisation de musique sous copyright, comme c’est le cas à peu près partout, et si 99,99 % des streamers sont passés entre les mailles du filet jusque-là, ce n’est pas pour autant qu’ils étaient dans leur bon droit. Hein, c’est pas parce que tout le monde le fait que ça devient légal d’un coup de baguette magique.
Bon alors je ne vais pas trop insister trop non plus sur la responsabilité des streamers, j’ai pas envie de passer pour le moralisateur de service, mais j’essaye simplement de vous expliquer pourquoi tout ce qui est en train de passer est « normal » en fait, ça s’est déjà passé sur Youtube et Twitch aurait dû se préparer bien en amont, ça pour le coup c’est une erreur de leur part. Et l’autre truc, c’est que si vous pensez que ce qui se passe avec le DMCA prend des proportions énormes, en fait vous n’avez même pas idée, car tout ce pataquès a été provoqué par une seule maison de disque et portait sur une poignée de chansons, donc attendez que les autres s’y mettent, les Universal, les Warner Bros & co, là ça sera pas la même salade…

Bon c’est bien joli tout ça, mais à part être alarmiste et fataliste, qu’est-ce qu’on peut faire ?

Alternatives légales

Eh bien il existe des alternatives LÉGALES, dont je vous parlais dans l’intro, car oui, il est toujours possible de mettre de la musique sur vos lives, mais simplement pas n’importe laquelle !
Petite précision sémantique au passage, on va chercher de la musique libre de droits donc « royalty free » en anglais, et pas de la musique « sans copyright ». La musique sans copyright, c’est beaucoup plus rare, en France par exemple une musique tombe dans le domaine public 70 ans après la mort de son auteur. Aux États-Unis, tout ce qui est sorti avant 1923 est dans le domaine public. Sinon plus globalement, et pour ceux qui ont déjà appelé une préfecture dans leur vie, quelque chose comme ça (Vivaldi, Le Printemps), c’est dans le domaine public et n’est donc plus soumis au droit d’auteur. Personnellement je n’ai rien contre le classique, au contraire, mais on va voir quelques solutions plus… variées.

  1. Spotify.

    On est presque dans une zone grise, je vais vous expliquer pourquoi, et aussi pourquoi c’est pas si grave en fait.
    Beaucoup de streamers utilisent déjà Spotify et ont un compte premium, eh bien sachez qu’il existe des playlists spécifiquement créées pour ce genre de situation, des musiques libres de droits. Pour les trouver, tapez quelque chose comme « Copyright free » dans le champ de recherche, et vous devriez trouver pas mal d’albums et de playlists, vous n’avez plus qu’à faire votre choix.
    Pour ceux qui n’ont pas encore de compte, sachez qu’en ce moment vous avez 3 mois d’essai gratuit et qu’ensuite il vous en coûtera environ 10€ par mois (5 € si vous êtes étudiant) pour profiter de musique SANS coupure pub, avec un compte gratuit on se tape de la pub et ça n’a donc pas trop d’intérêt pour les streamers.
    Alors attention aussi aux conditions d’utilisation de Spotify, qui précisent que, en théorie, vous n’êtes pas censés la passer en stream. Mais j’ai bien dit en théorie, car en fait cette clause est surtout là pour empêcher des chaînes de diffuser leur musique H24, une chaîne qui payerait une seule licence pour en faire profiter tout le monde gratuitement après. C’est en fait une clause qu’ils sont plus ou moins obligés de mettre dans les CGU pour se protéger.
    Mais d’un autre côté, Spotify dispose de sa propre extension Twitch qui permet à tout le monde de montrer les musiques qui passent en live. En fait Spotify s’en fiche un peu et n’a jamais pénalisé un streamer pour avoir utilisé leur service en stream. En fait, ce qu’il faut bien comprendre, c’est que Spotify ne PEUT pas utiliser le DMCA et vous striker, seuls les artistes ou les maisons de disque le peuvent, ou directement le RIAA.
    Donc au final il n’y a pas trop de raison de s’inquiéter avec Spotify, et si vraiment vous avez des doutes, n’utilisez pas leur extension et ne montrez pas que vous utilisez Spotify sur votre stream, car il n’auront AUCUN moyen de prouver que vous utilisez Spotify et pas une playlist sur votre ordinateur par exemple.

  2. Pretzel Rocks

    Un compte premium Pretzel coûte 5$ / mois, et vous avez accès à un bon catalogue de morceaux, qui sont tous validés pour les créateurs de contenu et qui n’entraîneront aucun strike sur votre chaîne.
    Si vous utilisez Streamlabs OBS et que vous avez un compte Prime, vous avez même un module disponible pour utiliser directement l’appli.
    Pretzel Rocks dispose aussi d’une extension Twitch qui peut éventuellement renforcer l’interaction avec vos viewers, qui peuvent voter pour la prochaine musique, booster une musique en envoyant des bits, etc.
    Au total, ce sont presque 500 heures de musique disponibles pour les créateurs de contenu, que ce soit pour Twitch ou même Youtube, et le catalogue grossit de jour en jour, donc Pretzel Rocks est vraiment une excellente alternative pour ceux qui cherchent à mettre de la musique en fond sur leur stream en toute légalité.

  3. Monstercat

    Similaire à Pretzel Rocks, Monstercat offre un vaste choix de morceaux et playlists si vous adhérez à Monstercat Gold, un abonnement qui vous coûtera 5$ / mois. Là aussi vous disposez de musique que vous pourrez utiliser en toute légalité sur votre chaîne Twitch ou sur Youtube.
    Vous pouvez évidemment créer vos propres playlists, mais aussi télécharger les musiques, et avoir un accès anticipé aux derniers morceaux.
    Et comme Pretzel Rocks, les utilisateurs de Streamlabs OBS disposant d’un compte Streamlabs Prime peuvent utiliser un module directement dans SLOBS !
    Initialement orienté musique électronique, les genres musicaux sont désormais assez variés sur Monstercat, donc voilà une option que vous pouvez également considérer si vous voulez éviter les strikes sur Twitch.

  4. Epidemic Sound

    C’est un peu la base pour tous les créateurs de contenu sur Youtube depuis des années, et Epidemic Sound s’est également ouvert à Twitch mais aussi Facebook et Instagram.
    Ce service permet bien entendu d’écouter de la musique en live, créer des playlists, ou encore de télécharger les musiques sur votre ordi, moyennement un abonnement mensuel de 13 € / mois ou 120 € / an ce qui permet de faire une petite économie.
    C’est un peu plus cher que les autres solutions mais vous avez accès en contrepartie à plus de 30000 morceaux et la garantie à 100 % que votre contenu ne sera pas soumis au DMCA. Une valeur sûre donc.

  5. Playlists Youtube

    Et pour les streamers qui n’ont pas forcément les moyens de prendre un abonnement mensuel, et je les comprends, il existe heureusement une autre solution, gratuite celle-ci, qui consiste tout simplement à aller chercher des playlists avec de la musique libre de droits sur Youtube.
    Je peux vous conseiller par exemple NoCopyrightSounds, une chaîne qui compte plusieurs millions d’abonnés et qui vous propose plein de morceaux. Niveau style on est plutôt sur de la musique électronique, mais c’est vraiment qualitatif, et bien sûr totalement safe.
    Une autre chaîne sympa est Audio Library Plus, qui suit exactement le même principe que NoCopyrightSounds et vous permet d’utiliser leur musique en toute légalité sans être inquiétés pour le DMCA. Le choix n’est pas pléthorique mais les genres sont plus variés que sur NCS.
    En contrepartie, il vous sera demandé de mettre un lien vers la chaîne Youtube si vous utilisez une de leur playlist, ça permet aussi de créditer l’auteur et et c’est de surcroît la moindre des choses. Donc n’hésitez pas à mettre un lien dans vos panneaux de description de chaîne sur Twitch, ou passer un message dans le chat avec votre bot par exemple.

 

Sinon, au pire du pire, vous pouvez aussi ne pas utiliser de musique du tout. (gifle)
Blague à part, ça peut paraître un peu bête mais c’est une solution à envisager malgré tout. Vous n’avez qu’à vous dire que les viewers pourront mettre leur propre musique en fond chez eux, pourquoi pas. (gifle) Mais bon, avec toutes les options présentés juste avant, vous devriez pouvoir trouver quelque chose qui vous convient, que ce soit gratuit ou moyennant un abonnement, vous avez le choix désormais pour que votre live soit toujours animé avec de la musique en fond !
Si vous avez d’autres services à conseiller, n’hésitez pas à les écrire dans les commentaires, ça pourra toujours être utile.
Et je vais terminer cette vidéo en vous rappelant que si vous avez des questions concernant le streaming en généra, vous pouvez venir me les poser dès que je suis en live sur Twitch, les lundi, mercredi et vendredi soirs. Et pour les questions plus techniques, les réglages OBS, etc, vous avez la possibilité de rejoindre le serveur Discord Zero Absolu Gaming. Tous les liens sont en description de vidéo, comme d’hab.
Sur ce, on va s’arrêter là, je vous dis à très vite pour la prochaine vidéo et d’ici-là… bon stream !