Le Tueur de GoXLR – Tutoriel Wave Link

0
104

Est-ce que vous connaissez la GoXLR ? Cette table de mixage pensée pour le streaming et totalement folle ? Eh bien si vous démarrez dans le streaming… NE L’ACHETEZ SURTOUT PAS ! Elle coûte 400 €, donc à moins que vous soyez déjà streamer pro ou semi-pro, ça serait vraiment dommage d’investir autant sachant qu’il vous faudra en plus acheter un micro XLR.
Et alors pourquoi je vous parle de la GoXLR ? Eh bien tout simplement parce qu’Elgato a sorti récemment deux micros USB, le Wave:1 et le Wave:3, et ces micros permettent d’utiliser le logiciel Wave Link, développé donc par Elgato, et qui fait exactement la même chose que la GoXLR. Enfin sans certaines fonctionnalités genre les effets audio etc, mais d’un point de vue mixage audio, c’est strictement identique !
Donc dans cette vidéo je vais vous montrer tout simplement comment utiliser Wave Link pour votre stream, vous allez voir c’est vraiment stylé !

T’as percé bg…

Salut Youtube, c’est Tom, vous ne le savez pas encore mais je suis votre streamer préféré.
Petite précision avant de démarrer le tuto, mais ce logiciel Wave Link, que vous devez télécharger sur le site Elgato, ne fonctionne qu’avec les micros Elgato. C’est une solution propriétaire, et si le logiciel ne détecte pas un Wave:1 ou un Wave:3, il ne se lancera pas.
Et là vous allez me dire : “Bah oui mais Tom, avec n’importe quel micro USB, je peux utiliser Voicemeeter Banana, c’est gratos et ça fait pareil”. Oui, vous pouvez. Mais l’avantage de Wave Link, c’est qu’on a l’essentiel d’une table de mixage, on a pas une interface surchargée avec du A1, A2, B1, B2 qui n’est pas du tout intuitif on comprend rien. Là c’est simple et efficace, la preuve : j’ai réussi à m’en servir !
D’autant qu’on pourra aussi ajouter des filtres sur OBS pour notre micro Elgato, il y aura juste une petite manip à faire, mais toutes les vidéos sur les réglages du micro sur OBS ou le configuration d’un égaliseur, tout reste valable ! Et on pourra même intégrer le tout au Stream Deck !
Bon du coup, et si on regardait un petit peu ce que ça donne ? Après avoir pris soin bien entendu de laisser un pouce bleu, de s’abonner à la chaîne et d’activer la cloche, comme ça vous êtes prévenus dès qu’une nouvelle vidéo sort et vous pourrez être parmi les premiers à laisser un commentaire !

  • Alors une fois qu’on a installé Wave Link et qu’on le lance, il faut brancher son micro, et là on a accès à la table de mixage. Donc de base, on a évidemment une piste audio pour le micro, et on peut ajouter des pistes audio supplémentaires, en cliquant sur le petit « + ». On peut en ajouter jusqu’à 9, donc le Système (i.e. votre PC), la musique, le navigateur, le chat vocal comme Discord, directement un jeu, etc. Et là où le logiciel est excellent, c’est qu’on pourra choisir ce qu’on veut entendre dans notre retour casque ET ce que les viewers entendront sur le stream grâce aux deux icônes disponibles pour chaque piste. Si je veux écouter de la musique dans mon casque mais que je ne veux pas mettre de musique sur mon stream, je peux mute la piste uniquement sur le stream par exemple. Je peux faire ça avec chaque piste, et si j’ai besoin de monitorer, je peux choisir d’écouter mon retour OU d’écouter ce qui passera en stream en switchant avec l’icône en bas à droite. Dernière chose, je peux modifier le volume global de toutes les pistes qui arrivent dans mon retour OU le volume global de toutes les pistes qui arrivent sur mon stream. C’est énorme !
  • Mais sinon, première chose à faire c’est de régler le gain du micro, donc là vous allez tout simplement vous mettre en situation comme si vous alliez streamer, mettez le micro relativement près de la bouche à ~15-20 cm, et bien la face arrière vers votre clavier pour diminuer au maximum les bruits des touches, puisque je vous rappelle que les micros Elgato sont de type cardioïde donc réduisent la prise de son à l’arrière du micro. Pro tip : vous pouvez éventuellement vous décaler un tout petit peu sur le côté, ça permet de réduire légèrement les plausives (les « P » et les « B »). Donc une fois en place, parler assez fort et déplacez le curseur du gain jusqu’à ce que les barres de niveau ne bougent presque plus. Vous pouvez revenir un tout petit peu en arrière et voilà, un réglage de gain propre qui limitera les bruits environnants.
    Ensuite vous pouvez régler le volume pour le monitoring, i.e. le retour dans votre casque.
    Et enfin, vous pouvez activer le filtre « Coupe-bas amélioré » mais surtout le « Clipguard », qui va agir comme un limiteur. Regardez par exemple si je crie, le micro va saturer, si j’active le Clipguard, le volume sera contenu. En ce qui concerne le filtre « Coupe-bas amélioré », ça peut être utile si vous utilisez un bras sans shockmount ou si le micro est monté sur son pied et posé sur votre bureau. C’est censé réduire certaines basses fréquences et réduire un peu le bruit environnant, personnellement je n’ai pas vraiment entendu de différence donc j’ai choisi de le laisser désactivé, à vous de tester selon votre config.

    Au passage, petite astuce, plutôt que d’envoyer le son du micro dans le Mixage de Streaming, et donc sur votre stream, on va couper le micro dans Wave Link et l’importer dans OBS ou Streamlabs OBS (la manip est la même). Toutes les autres sources comme la musique, le jeu, etc, tout sera toujours contrôlable sur Wave Link, évidemment. Et si vous vous demandez pourquoi je vous propose de faire ça, eh bien comme je vous le disais un peu plus tôt, isoler le micro dans OBS va nous permettre d’utiliser des filtres. Par exemple, un noise gate, qui va couper le micro quand vous ne parlez pas, réduisant de ce de fait les bruits du clavier, ou pourquoi pas un un égaliseur (réglages basses/aiguës) grâce aux plugins VST. J’ai fait deux vidéos en rapport avec les réglages des micros USB sur OBS, je vous invite à aller les visionner si ce n’est pas déjà fait. Et je vous conseille vraiment d’utiliser ces filtres, ça fait partie des réglages basiques qui vous permettront d’obtenir une meilleure qualité audio.

  • Bon il va quand même falloir dire à OBS d’utiliser Wave Link, sinon ça ne sert à rien tout ça…
    Donc la chose à faire, on va aller dans les paramètres d’OBS ou de Streamlabs OBS, menu Audio, et on va désactiver l’audio du bureau. Dans la foulée, en entrée « micro/auxilliaire 1 » on va ajouter Wave Link Stream, ce qui correspond au Mixage de Streaming et donc à ce qu’on entendra sur votre stream. Mais comme on a coupé le micro dans Wave Link pour le séparer du reste, il va falloir l’ajouter en plus, donc sur l’entrée « micro/auxilliaire 2 » il suffit d’ajouter « Mic In », tout simplement.
    Après avoir fait ça on verra les deux nouvelles entrées dans le Mélangeur audio. Une chose à savoir tout de même, c’est que l’entrée du micro n’est pas une entrée directe, ça va quand même passer par le logiciel Wave Link pour ensuite être amené dans OBS. Ça veut dire quoi ? Ça veut dire que les réglages de gain et le Clipguard resteront actifs sur notre micro, et donc quand vous ajouterez des filtres, vous n’aurez pas besoin d’ajouter un limiteur par exemple. Et du coup pour ajouter des filtres de façon classique, que ce soit sur OBS ou SLOBS, on pourra cliquer sur la roue crantée puis sur Filtres et les ajouter de façon classique. Encore une fois, vous pouvez allez voir les deux vidéos que j’ai faites à ce sujet.
  • Donc maintenant qu’on a réglé le micro comme il faut, on a ajouté nos pistes dans Wave Link, il ne nous reste plus qu’à définir quelle piste correspond à quel programme, tout simplement en cliquant sur le petit bouton de réglages en haut à droite, ce qui ouvrira une nouvelle fenêtre avec la liste des programmes en cours d’exécution sur l’ordi. Si je lance Spotify par exemple, qui sera ma source de musique, il apparaîtra dans la liste et là je pourrai définir à quelle sortie il doit être associé dans le logiciel Wave Link.

    De base, déjà, on va associer le Système à la sortie « Wave Link System », comme ça tous les sons par défaut de votre PC pourront être contrôlés avec la piste « System ». Et une fois qu’on a fait ça, le reste est plutôt intuitif. Par exemple si j’écoute ma musique avec Spotify, il suffit que je l’associe à la sortie « Wave Link Music », et comme ça, au lieu que Spotify aille dans les sons du Système et donc dans la piste Système sur Wave Link, eh bien Spotify ira sur la piste « Music » et je pourrai contrôler ma musique indépendamment du reste. On peut répéter l’opération pour n’importe quelle autre source, par exemple je peux associer Firefox ou Google Chrome à la sortie « Wave Link Browser », Discord avec la sortie « Wave Link Voice Chat »… pour contrôler leur volume dde façon totalement indépendante !

    Petite précision sur Discord, même en mettant le micro Elgato par défaut dans les options de Windows, c’est possible que Discord ne le reconnaisse pas, dans ce cas il suffit simplement d’ouvrir Discord, d’aller dans vos paramètres et dans le menu « Voix & Vidéo », et là vous pourrez forcer le micro Elgato en tant que périphérique d’entrée, et en périphérique de sortie vous pourrez sélectionner également « Wave Link Voice Chat », et normalement tout devrait être bon !

    Pour les jeux, ça dépend des jeux, tous ne permettent pas de définir une entrée et surtout une sortie personnalisées, si ce n’est pas le cas, le son de votre jeu ira sur la piste System. Mais parfois c’est possible de trouver, dans les options du jeu, une ligne pour paramétrer la sortie audio, dans ce cas vous pouvez choisir simplement « Wave Link Game » et ça enverra le son du jeu sur la piste Game, qui sera donc cette fois séparée du Système.

Vous voyez que niveau configuration, c’est relativement intuitif et l’interface est suffisamment épurée pour qu’on repère tout de suite, à quoi sert tel ou tel bouton.
Du coup on a réglé le micro, on a ajouté les pistes qu’on a associées à des sorties, à partir de là il devient facile de diminuer le volume de Discord sur votre stream si vous ne voulez pas que les viewers entendent vos mates, on peut même vérifier ce que ça donne en monitorant ; ou à l’inverse, on peut choisir de diminuer la musique dans notre casque et de l’augmenter sur le stream. Vous avez un contrôle total sur vos entrées et vos sorties audio, vous avez une table de mixage virtuelle réglée aux petits oignons !
Du coup pour les nouveaux streamers, c’est vraiment une solution que je pourrais conseiller que d’acheter un micro Elgato wave:1 ou Wave:3 étant donné qu’on peut utiliser Wave Link avec. Ou alors vous pouvez choisir de dépenser 400 € dans une GoXLR et d’acheter un micro XLR en plus, c’est vous qui voyez mais pour info un Elgato Wave:1 ça coûte 130 €. À ce prix-là, vous pouvez même faire l’acquisition d’un Stream Deck en prime, qui est un accessoire vraiment incroyable pour un streamer. Et en plus de ça, deveniez quoi : le logiciel Wave Link est compatible avec le Stream Deck ! Et non, cette vidéo n’est pas sponsorisée par Elgato…

  • Du coup pour ceux que ça intéresse, je vous montre rapidement comment faire si vous avez un Stream Deck et que vous voulez contrôler Wave Link avec. Quand vous lancez le programme Stream Deck, cliquez en bas à droite sur « Plus d’actions… », dans la recherche tapez « Wave » et vous devriez trouver le plugin Wave Link officiel, que vous pouvez installer. Une fois qu’il est installé, vous aurez accès à plein d’options de contrôle que vous pourrez donc associer à des touches de votre Stream Deck. Classique.
    Vous pouvez par exemple ajouter une action pour couper une entrée, définir un volume prédéfini, modifier le volume d’une entrée (donc augmenter ou diminuer son volume)… Même chose avec les sorties. Vous pouvez faire basculer le monitoring entre ce que vous entendez et ce qui est diffusé sur votre stream…
    Le seul petit problème c’est que pour modifier le volume des pistes sur Wave Link, donc de vos entrées, vous devez faire un bouton pour chaque entrée ET pour chaque sortie. Donc si vous voulez baisser le son de la musique à la fois dans votre retour casque ET sur votre stream, il faudra faire deux boutons. Ou alors vous êtes un génie et vous créer un bouton Multi-action dans lequel vous mettez les deux commandes, comme ça vous pourrez changer le volume du monitoring et du Mixage de streaming en même temps !

Donc encore une fois, à moins que vous ayez un très gros budget à investir dans votre setup de stream ou que vous soyez déjà streamer depuis plusieurs années, si vous démarrez, et même si la GoXLR est tentante car c’est un très bel objet quand même, cette solution proposée par Elgato est quand même hyper intéressante. En tout cas j’espère que cette vidéo vous aura permis de configurer comme il se doit le logiciel Wave Link.
Si vous avez des questions concernant le streaming, je vous invite à venir me les poser dès que je suis en live sur Twitch, les lundi, mercredi et vendredi soirs ; et pour les questions plus techniques, n’hésitez pas à rejoindre le serveur Discord Zero Absolu Gaming, pensez à bien lire les règles !
Quant à nous on se retrouve très vite pour une prochaine vidéo, et d’ici-là… bon stream !