Si vous voulez réduire voire supprimer les bruits de fond captés par votre micro, comme le bruit du clavier, les clics de souris ou le bruit de la clim, eh bien c’est possible grâce à des filtres ou des applications. J’ai donc fait une petite sélection des meilleures solutions de réduction de bruit pour que vous puissiez proposer un stream clean à vos viewers.

Si vous suivez cette chaîne depuis quelques temps, vous avez dû voir passer une vidéo sur RTX Voice, et pour les plus anciens vous avez peut-être déjà regardé ma vidéo sur les filtres à appliquer sur son micro dans OBS et dans laquelle je vous présentais le filtre de suppression de bruit. Eh bien il existe d’autres solutions de réduction de bruit, donc je vais passer en revue différentes méthodes, que ce soit des filtres ou des applications, ensuite on va comparer les résultats en essayant de définir quels sont les outils qui fonctionnent, si la réduction de bruit est bonne, si la voix n’est pas trop déformée… mais d’abord on va refaire un point sur les micros.

Bien utiliser son micro

Utiliser correctement son micro peut déjà vous permettre de réduire les bruits extérieurs, donc voici plusieurs points à surveiller.

  • Sens du micro : sur un micro de ce type, un Bird UM1 tout ce qu’il y a de plus classique, il y a une membrane qui va capter les sons. Cette membrane est orientée d’une certaine façon, donc déjà vérifiez que vous parlez bien vers l’avant de la membrane.
  • Placement du micro : c’est important également, puisque plus vous placerez le micro près de votre bouche, plus vous pourrez réduire le gain / volume du micro, et donc moins il captera les bruits extérieurs. Pas la peine de manger le micro non plus, mais à 10-15 cm de votre bouche c’est déjà pas mal. Attention quand même, évitez de mettre le micro pile face à votre bouche, sous peine d’accentuer les plosives comme les T ou les P, déjà que le fait de rapprocher le micro va accentuer les sifflements sur les S , on veut éviter de tout cumuler. Donc décalez un petit peu le micro pour qu’il soit toujours dans le bon sens, mais pas directement face à vous.
  • Directivité : donc ça dépendra de votre micro, très souvent pour les micros de stream on trouve des modèles à directivité cardioïde, ce qui signifie que les sons seront très bien captés face au micro, un peu moins sur les côtés, et beaucoup moins à l’arrière. Il existe d’autres directivités, je vous laisse deviner lesquelles capteront le plus les bruits de votre clavier, qui devrait normalement se situer vers l’arrière du micro. Du coup pour faire le lien avec le placement, si vous avez un micro à directivité cardioïde, orientez bien l’arrière du micro vers les éléments que vous ne voulez pas capter.
    directivité micros
  • Type : les principaux qu’on rencontre sont les micros à condensateur à membrane et les micros dynamiques. De part leur conception, les micros dynamiques vont avoir besoin de plus de pression d’air pour générer un signal électrique, c’est pour ça qu’on dit souvent qu’ils sont moins « sensibles ». De fait, il faudra les utiliser plus proches de la bouche, là où un micro à condensateur peut être placé loin du sujet et capter plus facilement la voix. C’est la raison pour laquelle, à titre personnel, je privilégie les micros dynamiques pour le stream, n’en déplaise à certains, après vous faites ce que vous voulez, et au pire on pourra utiliser une méthode de suppression de bruit au besoin. Méthodes qu’on va détailler maintenant.

Méthodes de suppression de bruit

  1. Filtre Speex
    Filtre de base présent sur OBS et Streamlabs OBS, il utilise le processeur pour fonctionner, mais très peu, mais d’un autre côté il ne sera pas forcément le plus efficace, on verra ça après.
  2. Filtre RNNoise
    Désormais également présent de base sur OBS et Streamlabs OBS, c’est un filtre plus agressif qui va chercher à isoler la voix et vraiment supprimer les bruits extérieurs. Fonctionne avec le processeur, consomme plus que le Speex, l’inconvénient majeur étant qu’on ne peut pas régler son intensité.
  3. RTX Voice
    Solution propriétaire de Nvidia, donc il vous faudra une carte graphique Nvidia de type GTX ou RTX pour en profiter. Si vous avez une carte de type GTX, il n’y a pas d’unités dédiées aux tâches de ce type donc c’est la partie utilisée par les jeux qui sera sollicité, avec les conséquences que vous pouvez imaginer. Si vous avez une RTX, c’est une autre partie de la carte qui va travailler, et donc l’impact sur les jeux sera beaucoup plus limité. Le filtre fonctionne plutôt pas mal, j’en avais déjà fait la démonstration dans une précédente vidéo. Notez que pour les tests, j’ai installé RTX Voice pour qu’il soit directement présent sur OBS, pour éviter d’avoir à lancer l’appli, mais c’est évidemment la même chose que si je lançais l’appli.
  4. Nvidia Broadcast
    La différence avec RTX Voice, c’est que Nvidia Broadcast est un ensemble d’appli, qui comprend entre autres RTX Voice. En revanche, seules les cartes graphiques de type RTX sont compatibles cette fois. Le principe de fonctionnement est exactement le même que pour RTX Voice, on note toutefois quelques différences au niveau des résultats selon certains utilisateurs, qui préfèrent encore les résultats avec RTX Voice plutôt qu’avec Nvidia Broadcast. Donc si vous avez une carte RTX, vous pouvez essayer l’un ou l’autre.
  5. Krisp
    C’est une appli de réduction de bruit qui fonctionne quel que soit votre matériel. L’appli utilise le processeur, il y une option pour choisir entre une meilleure qualité et une charge moins importante sur le CPU, et aussi une option de suppression d’écho. L’inconvénient majeur est que, dans sa version gratuite, cette appli nous limite à une utilisation de 240 minutes par semaine, soit 4 heures. Pour aller au-delà il faudra la version payante, avec un tarif mensuel de 12 $, qui passent à 5 $ si vous prenez 12 mois d’un coup, ce qui vous fera un total de 60 $ soit une grosse cinquantaine d’euros.
  6. ReaFIR (ReaPlugs FX)
    C’est un plugin VST, donc utilisable sur OBS et Streamlabs OBS, qui nécessitera une configuration manuelle pour définir le niveau de bruit ambiant de votre pièce. Du coup, ça ne fonctionnera pas forcément très bien sur les bruits irréguliers, on verra ce que ça donne lors des tests.

Protocole de test

Et donc pour tester tout ça, je vais utiliser mon micro Bird UM1, qui est un micro à condensateur à large membrane, à directivité cardioïde. Il est placé à environ une douzaine de centimètres de ma bouche, pas directement face à moi pour ne pas percuter la membrane mais légèrement décalé, et l’arrière est orienté vers mon clavier et ma souris. J’ai réglé son volume sur Windows à un niveau de 88, ce qui me permet quand je parle normalement d’avoir les barres de volume dans OBS au milieu de la zone jaune, ce qui exactement ce que je cherche pour mon stream.
Et je vais donc tester les filtres sans bruit de fond particulier autre que les ventilateurs de mes deux PC qui tournent, puis avec une source sonore supplémentaire bien pénible via un petit aspirateur sans fil, également avec le clavier mécanique et la souris, je testerai à chaque fois sans rien dire puis en parlant pour essayer de mettre en évidence les éventuelles différences.

J’utilise d’ailleurs l’interface du plugin ReaFIR qu’on testera en dernier, avec ici l’option de compresseur réglé sur 1:1, donc qui n’effectue aucune compression et ne modifie donc pas le rendu du micro. C’est juste histoire d’avoir une référence visuelle pour l’audio et le bruit, et donc on fait les tests, et on fera un bilan après pour que je puisse écouter au montage ce que ça donne vraiment.

Test du filtre Speex

Test du filtre RNNoise

Test de l’appli RTX Voice

Test de l’appli Krisp

Test du plugin ReaFIR

 

Bilan des tests de réduction de bruit

Si on doit faire un petit bilan des tests précédents, on constate que le filtre Speex et le plugin ReaFIR, sont efficaces surtout contre les parasites et le bruit blanc, mais dès qu’il y a des éléments extérieures ou des bruits qui ne sont pas réguliers, on entend encore un peu quand même. Et comme on s’y attendait, on a des soucis sur la voix en fonction des profils créées avec ReaFIR, mais bon c’est logique vu que de par son fonctionnement, le plugin va soustraire des pics de fréquences associés au bruit. Donc utilisation à réserver vraiment pour le bruit de fond dans les très graves pour ne pas perturber la voix, ou au pire sur des bruits vraiment très faibles.

Les autres fonctionnent bien pour réduire ou supprimer complètement le bruit, que ce soit RNNoise, RTX Voice ou Krisp. Petit avantage je trouve à RTX Voice car plus souple avec son curseur d’intensité.

La meilleure méthode de suppression de bruit

Du coup, pour une réduction de bruit qui nous intéresse en tant que streamers, donc en gros pour supprimer les bruits du clavier ou de la souris, RNNoise fonctionne bien, l’inconvénient majeur étant qu’il n’est pas réglable en intensité, et donc pourra plus volontiers déformer la voix que les autres. RTX Voice fonctionne très bien, mais là encore il y a un inconvénient majeur, c’est qu’il faut une carte graphique Nvidia, donc ceux qui sont équipés en carte AMD n’y auront pas accès. Et enfin, Krisp fonctionne aussi pas mal, mais avait tendance à davantage déformer la voix d’après ce que j’ai entendu au montage, et pour le coup son gros point faible c’est sa limite de temps d’utilisation hebdomadaire, et si vous voulez la faire sauter il faudra payer, pas le choix.

Donc chaque méthode a ses inconvénients, en matière de résultats purs, j’ai un petit faible pour les réglages fins avec RTX Voice, en tout cas pour les micros à condensateur. Si vous avez un micro dynamique, Speex peut suffire, et n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez dans les commentaires, quelle est votre méthode préférée.

 

Quoiqu’il en soit, j’espère que vous aurez pu vous décider pour choisir une méthode de suppression de bruit pour votre micro, si c’est le cas n’hésitez pas à laisser un petit bleu, à vous abonner à la chaîne et à activer la cloche pour ne rater aucune nouvelle sortie de vidéo. J’en profite pour vous rappeler que si vous avez des questions concernant le streaming, vous pouvez venir me les poser dès que je suis en live sur Twitch, la porte est ouverte, et pour les questions plus techniques, je vous invite à rejoindre le Discord communautaire Zero Absolu Gaming, lisez bien les règles pour débloquer les salons d’aide et on vous répondra le plus vite possible. Sur ce, c’est la fin de cette vidéo, on se retrouve très vite pour la prochaine et d’ici-là… bon stream !