Ça y est, vous streamez depuis quelques mois et vous avez enfin vos premiers revenus. Et là vous vous dites que ça serait pas mal de dépenser votre argent durement gagné. Alors on a le choix, soit on se fait plaisir, soit on investit. Eh bien cette vidéo est destinée à ceux qui veulent investir dans leur équipement dans un but très simple : améliorer la qualité de leur contenu, que ce soit des streams ou des vidéos sur YouTube. Donc on va regarder tout ça ensemble, c’est parti.

Tout pour level up son stream !

Hello YouTube, c’est Tom, comment allez-vous ?
Alors avant de passer en revue le matériel dont vous avez besoin et mes suggestions d’upgrade, deux choses :

  • déjà, si la vidéo vous plaît, à tout moment vous pouvez laisser un pouce bleu, vous abonner à la chaîne et activer la cloche, et je rappelle que cette chaîne est entièrement dédiée au streaming, que ce soit des conseils, des réflexions, des tutos, des news, des tests de matériel, vous y trouverez tout ce dont vous avez besoin pour parfaire vos connaissances autour du streaming !
  • et 2e chose, je remercie le sponsor de cette vidéo, Own3d.tv. C’est LE site de référence pour les streamers qui veulent un bon rapport qualité prix sur les overlays de stream, les alertes, les émoticônes. Mais on trouve aussi des bannières, des avatars, des panneaux de chaîne Twitch, vous pouvez acheter des packs complets prêts à l’emploi, la plupart du temps ils sont modulables, donc si vous prenez le même pack qu’un de vos potes, vous pourrez quand même vous démarquer entre vous. Comme par exemple avec le pack Zero Absolu Gaming spécialement développé en partenariat avec Own3d justement, et si vous décidez de craquer, n’oubliez pas le code « TomTom » qui vous permet de bénéficier de 50 % de réduction sur toute la boutique ! Ça serait dommage de ne pas en profiter !

Là ! C’est fait ! Et si on parlait un peu matériel de stream maintenant ?
Alors c’est aussi valable si vous faites des vidéos YouTube, évidemment.
Mais voilà, vous avez commencé à créer du contenu, ça fait un petit moment, et vous estimez qu’il est temps de passer à la vitesse supérieure ? Ça se comprend, c’est pourquoi je vais vous donner quelques suggestions de matériel.

Upgrader son équipement Audio

Et on commence avec l’audio, qui est la partie la plus importante pour les streamers et les Youtubeurs. Vous avez remarqué d’ailleurs qu’aujourd’hui je n’ai pas mon micro-casque, j’essaye un autre micro donc n’hésitez pas à me dire si c’est correct dans les commentaires.
Donc en général quand on débute, on a un micro USB, c’est la base de chez base. Si vous vous êtes renseignés un minimum, vous avez opté pour un bon rapport qualité/prix genre un Bird UM1 à 60 € ou équivalent, voire un Rode NT-USB Mini ou un Elgato Wave pour pouvoir bénéficier des logiciels Rode Connect ou Wave Link qui permettent de séparer les pistes audio. Très bien.
Maintenant on peut se poser la question : je veux changer mon Bird UM1 pour quelque chose de plus qualitatif, je prends quoi ? USB ? XLR ? Je passe sur un Elgato Wave pour utiliser Wave Link ?
On va la faire simple, vous avez trois options :

  1. vous voulez une solution qui vous permet de séparer les pistes audio, un peu comme ce que fait Voicemeeter, dans ce cas vous pouvez partir sur un Rode NT-USB Mini (j’insiste bien sur le « Mini ») à 100 € ou sur un Elgato Wave à partir de 140 €. Sachant que le Wave est un peu plus cher mais qu’il sera compatible avec le Stream Deck, si vous êtes déjà équipés. Au passage, le Wave:3 coûte 30 balles de plus que le Wave:1 et la seule différence c’est qu’il a un bouton mute tactile sur le dessus et un potard pour régler le volume des écouteurs. Bon…
     
  2. vous voulez un upgrade de la qualité sonore de votre micro tout en optant pour une solution adaptée au streaming. Dans ce cas on oublie les microphones à condensateur à large membrane comme le Bird UM1, le Rode NT-USB ou le Elgato Wave, qui vont capter tous les bruits environnants, même si on peut plus ou moins supprimer ces bruits avec des filtres sur OBS. Bref. On veut un micro dynamique, et là en USB on ne va pas chercher bien loin, on va s’orienter vers le Rode Podcaster. C’est l’équivalent du Procaster, mais en version USB, et pour l’avoir testé, je peux vous assurer que la qualité est bien supérieure à ceux cités précédemment. Et au pire des cas, si vous voulez séparer vos pistes audio, vous pourrez toujours utiliser Voicemeeter, c’est gratuit.
     
  3. vous voulez un upgrade de la qualité tout en investissant pour une utilisation sur du long terme, et là on bascule sur une configuration XLR avec une petite table de mixage. Donc là c’est pareil, on ne va pas y aller par quatre chemins, pour la table de mixage, quitte à investir pour du long terme, orientez-vous vers une GoXLR Mini trouvable à environ 150 €, voire une GoXLR standard si vous avez les moyens, mais là on part plutôt sur du 350-400 €. Pourquoi cette table ? Car le préampli est bon et surtout vous allez pouvoir séparer et router vos pistes audio grâce au logiciel GoXLR à installer sur votre PC. Donc ne cherchez pas plus loin, vous trouverez plein d’autres excellentes tables de mixage, mais pas aussi pratique que la GoXLR, en tout cas si vous êtes streamer. Au passage, la GoXLR Mini dispose d’une alimentation fantôme de 24V contre 48V pour la GoXLR standard, donc attention à bien vérifier ce point quand vous achèterez le micro.
    Et pour le micro justement, un Rode Podmic à 100 € c’est un très bon rapport qualité/prix pour démarrer un setup XLR, et ça laisse un petit peu de marge si jamais vous voulez upgrader à nouveau votre équipement en passant sur un Shure SM7B à 400 balles le jour où vous serez célèbre. Là aussi il y a beaucoup d’autres micros très intéressants, mais pour limiter un peu la facture tout de même je reste sur un Rode Podmic. N’oubliez pas d’acheter un câble XLR d’ailleurs, souvent ils ne sont pas fournis avec les micros.

Au passage, si l’un de ces produits vous intéresse, faites un petit tour dans ma boutique Amazon, je l’ai organisée de telle sorte que vous retrouviez tous les produits dont vous avez besoin et si vous faites un achat en passant par ma boutique, je touche une petite commission et ça me permet de continuer à vous proposer du contenu sur YouTube. Ça le fait !

Upgrader ses Lumières

Deuxième élément à upgrader, avant même de songer à remplacer votre vieille webcam, assurez-vous d’avoir un éclairage décent. Je vous en ai déjà parlé dans des vidéos précédentes, mais l’important en vidéo, c’est la lumière. Si vous avez un appareil photo à 2000 € mais que vous êtes éclairés avec un plafonnier, le rendu sera mauvais. Donc : les lu-mières !
Dans l’idéal, on part sur un éclairage 3 points, au pire sur un éclairage 2 points, mais dans tous les cas, évitez de mettre votre lumière dans pile l’axe de votre caméra, essayez de la décaler un peu sur le côté, ça donnera un peu de relief à votre visage :

  • Pour un éclairage 2 points, vous avez donc la lumière principale ou key light un peu décalée face à vous, notez que la caméra aussi est un peu décalée, pour du streaming c’est plus sympa, pour des vidéos YouTube vous pouvez la laisser bien face à vous. Et vous avez une seconde lumière , la fill light, qui vient atténuer les ombres et qui est placée de l’autre côté mais davantage sur le côté que la key light.eclairage deux points
    Pour un éclairage 3 points, on garde cette configuration mais on va ajouter une 3e lumière qui est la back light ou kicker, qui va permettre de détacher le sujet du fond, tout simplement.
    Notez que dans chaque cas, il peut être pas mal d’éclairer aussi votre fond, justement.

    eclairage trois points

Quant à savoir quoi choisir, il y a beaucoup de références, du simple ring light aux panneaux LED, en passant par les softbox… Je vous ai sélectionné quelques éléments dans ma boutique. J’ai un petit faible pour les softbox qui produisent une lumière très douce qui va atténuer les ombres, mais un panneau LED fait l’affaire. En ce moment, j’utilise des panneaux Neewer, 60 € les deux, ça fait le job. Je pourrais vous parler des Elgato Keylight qui sont très populaires, mais autant j’aime bien ce que fait Elgato, autant les Key Light à 200 €, c’est NON. Alors certes ils sont gérables entièrement via le Stream Deck et ils sont un peu plus larges que les Neewer, mais 200 balles… Si vous les avez, faites-vous plaisir, pour un upgrade simple, les Neewer, ou une autre marque, feront l’affaire si vous les positionnez correctement.

Upgrader sa Caméra

Donc ça c’était pour les lumières, indispensables pour un bon rendu vidéo, mais admettons que vous soyez déjà équipés et vous voulez maintenant vraiment améliorer la qualité de votre caméra, eh bien on peut soit passer sur un modèle USB plus haut de gamme, soit partir sur un appareil photo avec un Camlink.
Bien souvent, on démarre avec une caméra USB pas chère : une C920 (à l’époque où elle coûtait 60 €) ou mieux, une Aukey 1080p à 45 € qui est très correcte pour son prix. Pour monter en gamme, on va pouvoir s’orienter vers une Logitech Streamcam qui est pas mal et qui sort du 1080p à 60 fps, voire une Razer Kiyo. On sera là sur un budget d’une centaine d’euros. Encore au-dessus, on pourra trouver une Razer Kiyo Pro, très qualitative mais deux fois plus chère. Par contre, oubliez la Logitech Brio, j’en ai eu 3 et je peux vous garantir qu’elle ne vaut pas 250 €…
 
Au-delà de ça on peut utiliser son téléphone en tant que webcam, j’ai fait une vidéo dessus avec une solution gratuite mais vous pouvez aussi utiliser des applications pour le faire. En général le résultat est plutôt bon car les caméras qui équipent les téléphones sont d’assez bonne qualité, souvent bien meilleures que les webcams classiques. Seul problème, ça chauffe et ça peut user davantage votre smartphone, notamment la batterie qui devra être branchée en permanence. Donc une solution à considérer, mais là c’est un upgrade qui ne vous coûtera pas grand-chose si vous avez déjà un téléphone, ce qui est le cas pour beaucoup. En revanche, vous ne pourrez pas l’utiliser pour autre chose du coup, donc pas de Deckboard ou de Touch Portal dessus…
 
Et encore au-dessus des webcams haut de gamme et des smartphones, on va passer sur des solutions de type appareil photo, qui enterrent littéralement tout le reste en termes de rendu mais qui sont aussi bien plus chers, c’est évident. J’en ai parlé dans une vidéo dédiée au sujet, donc je vais juste vous faire une sélection, sachant que si c’est pour du streaming, il faudra :

  • l’appareil photo avec son objectif
  • un câble, souvent micro-HDMI vers HDMI, ça sera à vérifier en fonction de votre appareil photo
  • une fausse batterie pour alimenter l’appareil en continu, sans quoi si vous restez sur batterie ça risque de couper assez vite
  • un Camlink ou assimilé pour brancher l’appareil au PC

Attention, certains appareils photo surchauffent quand ils sont utilisés en continu et du coup ils peuvent s’éteindre. C’est le cas de mon X-T30 qui se coupe au bout d’un moment si je le laisse en 1080p60, alors qu’il ne s’éteint jamais si je le passe en 1080p30.
Bref, voici ma sélection :

  • Canon M200 : trouvable à environ 500 € avec un objectif standard, très bon appareil pour démarrer et on peut changer l’objectif
  • Sony Z-V1 : environ 800 €, parfait pour du Vlog mais notez que vous ne pourrez pas changer l’objectif
  • Sony A6400 : plutôt aux alentours de 900 voire 1000 € avec son objectif, du très bon matos, il y a encore mieux avec les Alpha 7 III & co mais on va s’arrêter là pour le moment, 1000 € c’est déjà un sacré investissement !

Je passe sur les objectifs, ça pourrait faire l’objet d’une vidéo entière tellement le choix est vaste. N’oubliez pas non plus les autres éléments : câble HDMI, fausse batterie et un Camlink ou un carte d’acquisition à 20 balles.
Enfin, notez que certains constructeurs proposent des applis pour brancher directement leur appareil photo en USB sur l’ordi afin de s’en servir comme webcam, mais bon je n’en parle pas car pour l’instant je trouve que c’est encore limité au niveau de la résolution de sortie et on n’utilise pas le plein potentiel de son appareil. Mais Canon, Sony et Panasonic proposent des logiciels de ce type donc si ça vous intéresse vous pouvez toujours vous renseigner.

Upgrader le reste ?

Et un petit mot sur le reste quand même, parce que là on a vu le matériel pur, mais au niveau des accessoires on trouve des choses sympa quand même qui vont nous permettre d’upgrader un peu notre confort de stream ou faciliter nos conditions d’enregistrement.
Si vous n’en avez pas déjà un, un Stream Deck c’est quand même vachement pratique. Alors certes c’est un peu cher pour ce que c’est, mais c’est bien fini, c’est mis à jour régulièrement, des plugins sont disponibles, c’est hyper intuitif, c’est plug and play… Enfin on peut faire pareil avec un pavé numérique et un logiciel de macros, mais ça sera bien plus de travail qu’un simple Stream Deck à brancher en USB. Donc upgrade en ce qui concerne le confort de travail, cette fois.
Et si on veut sortir un peu du matériel, on peut songer à améliorer l’esthétique de son stream, donc pourquoi pas faire faire un overlay personnalisé en trouvant quelqu’un sur 5euros.com ou en passant un peu de temps à se faire une scène bien clean et moderne. Car si ce n’est pas le plus important au final, mine de rien ça fait quand même plaisir au viewer de voir un stream qualitatif avec un bel habillage. Donc pensez-y à l’occasion aussi, mais après l’audio !

 

Et donc voilà pour cette petite sélection de matériel à upgrader si vous voulez step-up la qualité de vos streams ou de vos vidéos YouTube. Si vous voulez davantage de conseils sur le matériel, n’hésitez pas à venir poser vos questions dès que je suis en live sur Twitch, je fais* souvent des émissions dédiées au matériel (*vais faire), et si vous avez des questions plus techniques, ou si je ne suis pas en live, passez faire un tour sur le Discord communautaire Zero Absolu Gaming, lisez bien les règles pour déverrouiller les salons de discussion et on vous répondra avec plaisir ! Sur ce, c’est la fin de cette vidéo, on se retrouve très vite pour la prochaine et d’ici-là… bon stream !