Le Meilleur Micro USB pour Streamer ?

0
377

L’audio, l’audio, l’audio ! C’est à la fois simple et complexe. La qualité audio sur un live, c’est capital, donc c’est important de bien choisir son micro…
Du coup pour ceux qui vont démarrer dans le streaming là demain, ou qui veulent changer leur matos maintenant, eh bien voici un petit test de 10 micros USB qu’on retrouve assez souvent dans les config des streamers. Et pour bien profiter du test, je vous conseille d’utiliser un casque pour mieux entendre les différences entre les modèles, qui vont donc de l’entrée de gamme jusqu’au haut de gamme, et qui seront classés par prix croissant, en tout cas les prix généralement constatés, donc c’est parti, on y va !

Drop the mic!

Salut Youtube, c’est Tom, votre streamer/youtubeur/testeur préféré !
Alors je précise que pour ces tests, aucun filtre n’a été ajouté, ni pendant l’enregistrement ni en post-production. Les micros sont branchés sur le port USB en façade de mon PC, aucune carte son externe ou interne supplémentaire n’est utilisée.

Quelques points de rappel aussi concernant l’utilisation de ce genre de micros USB :

  • sens : quand vous les utiliserez pensez à parler du bon côté, si vous faites le test vous-mêmes, vous verrez bien qu’il y a un sens
  • positionnement : l’idéal étant bien sûr d’avoir une perche ou un bras, c’est plus pratique que de laisser le micro sur pied et évite d’avoir des sons parasites
  • distance : restez le plus proche possible de votre micro, ça permettra de ne pas trop augmenter le gain et donc les bruits environnants tels que ceux du clavier par exemple ou encore la reverb, l’écho de la pièce si vous avez une pièce vide
  • pièce : ce type de micros à membranes sont relativement sensibles et nécessitent la plupart du temps un traitement de la pièce dans laquelle ils sont utilisés, donc des rideaux, un tapis, une bibliothèque rempli de bouquins pour habiller la pièce, voire des panneaux acoustiques pourquoi pas, mais dans ce cas placez-les bien en face de vous, pas derrière

Comme pour le test des micros-casques que vous avez pu voir et écouter récemment, ce comparo va se dérouler en deux étapes, avec un premier test de lecture histoire d’avoir un aperçu de la sonorité et de la qualité des micros, et un second test dit « test du clavier mécanique », afin de constater à quel point les micros captent l’environnement et s’ils sont bien isolés, ce qui est toujours un point crucial à prendre en compte pour les streamers et qui pose énormément de problèmes aux possesseurs de claviers mécaniques.
Autre point important, ces micros sont quasiment tous à directivité cardioïde, ça signifie en gros qu’ils vont capter les sont plutôt en face du micro et réduire ceux qui sont sur les côtés et surtout derrière, et là on en revient au sens des micros. Et donc voici la liste des micros testés :

  1. Klim Voice V2 (20 €) – entrée de gamme, le seul à ne pas être cardioïde
  2.  Fifine K669B (40 €) – entrée de gamme, cardioïde
  3.  Bird UM1 (59 €) – modèle ultra répandu, cardioïde, excellent rapport qualité-prix
  4.  Blue Snowball iCE (60 €) – entrée de gamme de chez Blue, cardioïde
  5.  Razer Seiren X (100 €) – milieu de gamme de chez Razer, cardioïde
  6. Thronmax MDrill One Pro (140 €) – très beau micro design, cardioïde, Stéréo, Omni ou Bidirectionnel
  7.  Blue Yeti (140 €) – une des références chez les streamers, cardioïde, Stéréo, Omni ou Bidirectionnel
  8.  Audio-Technica AT2020USB+ (160 €) – haut de gamme, cardioïde
  9.  Elgato Wave:3 (170 €) – se démarque par con logiciel incroyable, cardioïde
  10. . Rode NT-USB (180 €) – souvent cité en micro USB haut de gamme, cardioïde

Si l’un de ces micros vous intéresse à l’issue du comparatif, vous trouverez des liens affiliés vers les fiches produits Amazon en cliquant sur leur nom, n’hésitez pas à y jeter un œil.

Pour le premier test, j’ai choisi un nouveau livre, du philosophe et scientifique Alexandre Koyré intitulé « Du monde clos à l’univers infini », vous allez voir c’est passionnant. Donc tout de suite direction la bibliothèque de l’Abbaye Saint-Pierre-de-Monluc pour les tests, et on enquille avec le premier micro.

TEST LECTURE (voir la vidéo !)

On a terminé ce premier test, et on a déjà quelques modèles qui se démarquent.
Et du coup on va passer au 2e test qui est celui de la réduction de bruit, donc avec un clavier mécanique Corsair K70 bien bruyant à base de switches MX-Red. Je re-précise qu’aucun filtre n’a été ajouté, et on reprend donc les micros, dans le même ordre, c’est parti.

TEST CLAVIER MÉCANIQUE

À l’issue de ce test, on peut se faire un premier avis. Comme toujours, ça reste une histoire de goût et en plus on n’a pas tous le même matériel pour écouter cette vidéo, mais n’hésitez pas à me dire dans les commentaires quel micro VOUS avez préféré !

En ce qui me concerne, après avoir tout réécouté au montage, j’aime bien le son du Bird UM1 qui, je le rappelle, se trouve régulièrement entre 50 et 60 euros. Il est un peu plus sensible que les autres aux plosives, notamment les P et les B, mais c’est le genre de chose qu’on peut facilement atténuer avec un filtre anti-pop, on en trouve des très simples à moins de 10 euros.
Dans le haut du panier, j’ai apprécié le rendu du Blue Yeti, mais gros point faible sur la réduction de bruit, du coup si vous êtes streamer et que ce micro vous intéresse, il faudra mieux privilégier un clavier plus silencieux de type clavier à membrane plutôt qu’un clavier mécanique..
Sinon pour le reste, dans le haut de gamme je ne trouve pas qu’il y ait un modèle qui sorte réellement du lot, le Thronmax est intéressant par son design vraiment propre. Sinon on a le AT2020USB+ qui se démarque un peu plus des autres au niveau de la réduction de bruit qui était parmi plus efficaces avec encore une fois le Bird UM1, donc un choix qui peut être intéressant pour les streamers.

Alors je n’ai pas une oreille extraordinaire non plus, je fais avec mon ressenti, mais voilà si je devais acheter un micro USB aujourd’hui pour démarrer dans le streaming, je ne prendrais pas forcément un micro à 170 €, je trouve pas que la différence de prix soit justifiée.
D’autant que quel que soit le micro que vous comptez prendre, vous devrez dans tous les cas passer par la case réglages, que ce soit avec des filtres basiques (noise gate) ou même pourquoi pas avec des plugins VST pour « améliorer » le rendu de votre micro, on a déjà vu comment faire ça sur OBS et on avait réussi à obtenir un rendu assez sympa avec le Bird UM1.

Alors attention quand je dis que je ne prendrais pas un micro à 170 €, c’est pas forcément le cas pour le Elgato qui est un petit peu à part, et là ce n’est pas tant pour sa qualité intrinsèque parce qu’il ne se démarque pas spécialement des autres au niveau de la qualité du son, mais surtout pour le logiciel Wave Link qui l’accompagne qui est tout simplement énorme. C’est juste une table de mixage virtuelle qui permet de séparer le son du jeu, le son du micro, de Windows, de Discord… et qui va tout envoyer séparément dans OBS, donc en vrai si je devais conseiller un micro aujourd’hui, ça serait peut-être bien un Elgato Wave rien pour son logiciel, pas forcément un 3 d’ailleurs, le 1 est totalement équivalent et vous fera économiser quelques euros. Et pour ceux qui sont plus limités en budget, eh bien le Bird UM1 fait encore l’affaire avec vraiment un très bon rapport qualité-prix.

Sinon le gros point négatif qu’on retrouve sur tous micros, et c’était prévisible, c’est la réduction de bruit quasiment inexistante, à part pour le Audio-Technica et le Bird comme je vous le disais juste avant. La frappe sur un clavier mécanique est perceptible quel que soit le micro, et même si on peut trouver des méthodes palliatives du style RTX Voice ou Nvidia Broadcast, bon le mieux à faire si ça vous gêne vraiment, c’est encore de changer de clavier pour un clavier à membrane ou d’investir un petit peu pour traiter votre pièce d’enregistrement ou de stream. Mais encore une fois, il fallait s’y attendre avec ce type de micro, y’a pas vraiment de surprises ici.

En tout cas, c’est la fin de cette vidéo, si elle vous a plu, n’oubliez pas le petit pouce bleu, vous pouvez aussi vous abonner à la chaîne et activer la cloche pour être prévenus dès qu’une nouvelle vidéo sort.
Si vous avez des questions concernant le streaming ou le matériel, vous pouvez aussi venir me les poser sur Twitch dès que je suis en live, les lundi, mercredi et vendredi soirs. Et enfin, pour les questions plus techniques, vous pouvez rejoindre le serveur Discord Zero Absolu Gaming, pensez à bien lire les règles pour avoir accès aux salons d’aide, et si vous avez des questions on essayera de vous répondre le plus vite possible et peut-être que vous aussi vous pourrez aider vos collègues en retour !
Cette vidéo est terminée, je vous remercie énormément de l’avoir regardée jusqu’au bout, on se retrouve très vite pour la prochaine et d’ici-là… bon stream !