Devenir Affilié Twitch Plus Facilement ? Conseils et Réflexions !

0
61

Vous voulez devenir affilié sur Twitch ?
Pour ça il vous faut – entre autres – au moins 50 followers et 3 viewers en moyenne par stream sur les 30 derniers jours, plus de détail dans la vidéo concernant l’affiliation Twitch.
Donc on ne va pas se mentir, il n’y a pas vraiment de recette miracle pour devenir affilié Twitch, mais avec des bonnes pratiques et un minimum de bon sens, on peut y arriver plus facilement.
Je vais vous expliquer comment faire, et attention la vidéo risque d’être un peu longue, donc préparez le café. Générique.

Efficace et pas cher, c’est… Wait.

Salut Youtube, c’est Tom, je suis streamer depuis presque trois ans et je suis passionné par le streaming, surtout ce qui concerne l’aspect technique. Si c’est votre première fois sur cette chaîne et que vous cherchez des conseils ou des tutos pour enrichir vos lives, n’hésitez pas à mettre un pouce bleu si la vidéo vous plaît, à vous abonner à la chaîne et activer la cloche (#TeamNotif) pour être prévenu à chaque nouvelle sortie d’une vidéo.
Alors comme ça on démarre sur Twitch et on veut devenir affilié ? Pourquoi pas, il n’est jamais trop tard, mais sachez que c’est de plus en plus compliqué de se faire une place en tant que streamer.
Pourquoi ? Car des streamers, il y en a des nouveaux chaque jour ! Donc si vous aussi vous débutez et que vous envisagez l’activité de streamer sur le long terme, il va falloir commencer par mettre en place quelques bonnes pratiques, que je vais vous détailler maintenant et qui vous aideront à obtenir le statut d’affilié Twitch plus rapidement.

Régularité

C’est du bon sens pur, mais souvenez-vous, quand vous regardiez encore la télévision… Non regardez, on va prendre un exemple très simple. Vous êtes fan de Koh Lanta, vous voulez le regarder chaque semaine, eh bien vous savez pertinemment qu’en vous calant devant votre télé le vendredi soir à 21h, vous pourrez regarder Koh Lanta. Je pense que vous voyez où je veux en venir : il faut créer des rendez-vous réguliers avec vos viewers. Si vous streamer une fois le lundi matin, une fois le mercredi soir, une fois le samedi midi, puis que vous faites une pause de deux semaines, vous reprenez les streams le dimanche… les gens vont être perdus et ne vous suivront pas.
Alors je sais, ce n’est pas forcément facile d’avoir un planning régulier, et pourtant c’est très important au début. Il faut réussir à créer ce fameux rendez-vous avec les viewers, c’est comme ça qu’on démarre les bases d’une communauté. Alors j’ai bien conscience que tout le monde ne peut malheureusement pas arrêter des dates fixes systématiquement, quelles que soient les raisons (travail, études, famille…), mais il faut essayer dans la mesure du possible de trouver un créneau que vous pourrez assurer de façon régulière. Et encore une fois, on parle bien d’un cas de figure où vous êtes un tout nouveau streamer, si vous avez déjà une commu, vous avez évidemment un peu plus de « liberté ».
De la même façon, on me demande souvent quels sont les meilleurs horaires pour streamer, il n’y a pas de réponse universelle. En ce moment, il semble y avoir un peu plus de potentiel sur les horaires matinaux, mais ça changera peut-être à l’avenir, ça on ne sait pas. Dans tous les cas, si vous pouvez fixer un planning, je pense que c’est important de le faire.
Et alors attention aussi, ne confondez pas fréquence et régularité. Quand je vous dis d’être régulier, ça ne veut pas dire qu’il faille streamer tous les jours. Je pense personnellement que c’est une erreur de streamer tous les jours, mais on y reviendra certainement dans une autre vidéo un de ces quatre, plus consacrée au développement, là on va rester sur la notion d’affiliation et de démarrage.
Enfin dernier point, la durée de vos streams devrait être d’au moins 2h30 voire 3 heures dans l’idéal. J’ai analysé plein de statistiques à ce sujet, et en dessous, ça commence à faire trop peu en terme de présence en ligne, les gens n’ont pas le temps de vous trouver. L’idéal c’est 3-4 heures, au-delà de 5-6 heures ça commence à perdre de l’intérêt aussi, hors lives spéciaux bien entendu, car le ratio temps en ligne / découverte commence à se stabiliser. Bon ça sonne un peu technique mais en fait ce sont juste les chiffres qui parlent. Donc étudiez bien la durée de vos streams, c’est important également.

Qualité technique

C’est un élément essentiel, puisqu’on constate bien aujourd’hui que la qualité globale des streams sur Twitch a énormément step-up ces dernières années. Ce n’est plus rare de tomber sur un stream en 1080p à 60fps, avec une image parfaite et une qualité audio impeccable. Donc évidemment, si vous proposez un stream pixellisé, que vous avec un micro-casque dégueulasse qui sature dès que vous poussez un peu la voix, bah forcément vous partez avec un désavantage.
Et c’est là où on commence déjà à voir les « inégalités », car malheureusement tout le monde ne peut pas se payer un PC à 2000 balles, ou un micro à 200 €, ou une carte d’acquisition pour sa console, un Stream Deck…
Ça ne veut pas dire qu’on ne peut pas proposer de la qualité, et là je parle purement de qualité technique audio/vidéo, mais ça se fera peut être dans un peu moins de confort d’utilisation : avoir une config à deux PC pour jouer et streamer, oui, c’est clairement plus confortable que d’avoir un seul PC pour tout faire ; un Stream Deck c’est un outil vraiment super utile quand on streame ; un micro XLR ça sonne quand même mieux que le micro d’un casque Turtle Beach, c’est clair et net…
Mais tout cella a un coût, et tout le monde ne peut pas se permettre d’investir des milliers d’euros dans une activité dont on n’est même pas sûr qu’elle fonctionnera.
Heureusement il existe des astuces, alors encore une fois ça se fera sans doute avec moins de confort, mais ça fonctionne quand même. Vous n’avez qu’un seul PC pour jouer et streamer ? Utilisez votre carte graphique pour encoder votre stream ! Vous n’avez pas 150 € à dépenser dans un Stream Deck ? J’ai fait une vidéo dans laquelle je vous propose 5 alternatives au Stream Deck ! Vous n’avez pas de quoi acheter un micro XLR et une table de mixage ? Prenez un casque Logitech Pro, c’est un des casques qui propose la meilleure qualité de micro du marché ! On s’organise avec les moyens du bord !
Donc pour la qualité vidéo, il y a moyen de s’arranger, je vous remettrai le lien vers mon guide avancé pour OBS Studio dans une fiche, et j’ai bien dit guide avancé, c’est donc destiné à ceux qui connaissent déjà un peu le logiciel.
Pour la qualité audio, et là on va s’arrêter deux minutes : ne la négligez pas ! La qualité audio de vos lives est très importante, à fortiori si vous streamez sur console. Pourquoi ? Eh bien parce qu’en streament directement depuis votre console de jeu, vous ne pouvez pas utiliser un logiciel comme OBS et relier votre console à un PC via une carte d’acquisition. Donc vous devez tout miser sur le rendu. Niveau webcam déjà c’est très limité, niveau qualité vidéo c’est très limité aussi et ça dépend énormément de votre connexion internet, mais pour l’audio, vous pouvez faire quelque chose, parce qu’honnêtement les micro-casques qui saturent, en 2020 c’est juste plus possible.
Et j’anticipe un peu ceux qui critiqueront la qualité audio de mes vidéos Youtube, car je sais que le son est perfectible, mais c’est temporaire le temps que je puisse réinvestir dans un nouveau micro, et si vous avez déjà regardé mes streams sur Twitch, bon en toute honnêteté je pense que la qualité audio n’est pas la pire qu’on puisse trouver. Mais bon, un jour l’audio des vidéos Youtube sera potable, je vous le promets.
Un point rapide sur la webcam, car outre le fait qu’elle soit devenue indispensable, pas la peine d’acheter un appareil photo numérique à 1000 balles non plus, surtout vu la taille de la webcam à l’écran. Et oui, j’ai bien dit que la webcam était indispensable, vous devez streamer avec votre webcam, c’est comme ça que les gens pourront identifier votre contenu, mettre un visage sur des mots. Imaginez-vous dans la vraie vie, quand vous parlez à quelqu’un, vous le regardez, vous ne lui tournez pas le dos, eh bien en stream c’est pareil, la webcam permet d’établir ce lien entre vous et votre communauté.
Alors on pourra sortir des exemples de personnes qui streament sans webcam et qui ont « réussi » sur Twitch, mais prenez bien conscience que ce sont des exceptions. Alors je vous pose la question : pensez-vous être l’exception qui confirme la règle, ou préférez-vous mettre toutes les chances de votre côté en créant un lien visuel direct avec vos viewers ?
Conclusion : oui, il vous faut une webcam. Une Logitech C920 de base fait l’affaire, si vous arrivez à en trouver une neuve, sinon au pire vous pouvez en trouver d’occasion sur Le Bon Coin. Vous pouvez aussi craquer pour une autre webcam, et pour la régler correctement je vous rappelle que j’ai fait une vidéo à ce sujet, qui pourra vous aider à obtenir un rendu plus agréable.
D’une manière générale, si vous voulez des inspirations pour votre matériel de stream, j’ai créé des kits pour les streamers que vous retrouverez en description juste en dessous, vous aurez 3 liens qui vous orienteront sur du matos en fonction de votre budget.

Qualité humaine

Bien, maintenant on va aborder une autre notion de qualité, et qui ne s’achète pas cette fois, mais pour tout le reste, il y a Eurocard Mastercard…
Non blague à part, c’est une composante très importante et ça vous concerne directement, puisqu’il s’agit tout simplement de l’animation de votre stream.
Être streamer, ce n’est pas juste jouer à des jeux vidéo, je pense qu’à ce stade, tout le monde en a pris conscience, du moins je l’espère… Être streamer, c’est aussi être animateur. Alors c’est un mot qui peut faire peur, mais on ne vous demande pas de faire un show à l’américaine à chaque live, mais il y a un service minimum.
Première chose, le conseil que vous verrez un peu partout, mais qui relève du bon sens et qui est pri-mor-dial : PARLEZ ! Oui, il faut parler, même quand personne ne vous regarde. Pourquoi ? Mettez-vous à la place d’un viewer lambda, vous arrivez sur une chaîne, vous voyez un gars ou une fille qui joue à un jeu vidéo, il ou elle ne prononce pas un seul mot… S’il y a une webcam c’est encore plus perturbant de voir une personne qui ne bouge pas ou ne parle pas du tout. Personnellement, quand j’arrive sur une chaîne et qu’il ne se passe rien en terme d’animation, j’attends 10 secondes et je m’en vais. Si vous voulez faire des Let’s Play sans commentaires, OK, mais faites-le sur Youtube, pas en live sur Twitch. L’intérêt d’une plateforme comme Twitch, c’est l’interactivité immédiate justement, au contraire de Youtube, donc si vous ne donnez pas l’impression de vouloir ou de pouvoir interagir avec vos spectateurs, ils ne resteront pas.
Alors je sais, tout le monde n’est pas forcément à l’aise à l’oral, mais il va falloir faire un travail sur soi si vous voulez continuer à streamer sur Twitch, et ça viendra dans tous les cas avec l’expérience, donc forcez-vous au début. Si vous n’avez pas de viewers avec qui interagir, décrivez simplement ce que vous faites ou ce que vous allez faire. C’est déjà un bon début, mais ne restez pas jamais en silence trop longtemps.
Deuxième point : soyez aimables ! Et là certains me diront qu’ils ont déjà vu des streamers mal parler ou rager en live, mais le problème c’est que vous cherchez à bâtir une communauté qui vous ressemble, et ce sont les gens qui vous ressemblent qui resteront sur votre stream et deviendront potentiellement des viewers réguliers. Si c’est votre truc de hurler ou de rager à chaque headshot manqué, faites-vous plaisir, mais il ne faudra pas vous étonner si des personnes toxiques viennent traîner dans votre chat.
Troisième point concernant les qualités humaines : essayez toujours d’avoir un peu d’humour. Les streamers aiment bien plaisanter en général, c’est le côté un peu saltimbanque, amuseur public qui ressort. Moi-même j’ai toujours aimé faire rire mes potes et amuser la galerie, depuis tout petit j’essaye de faire rire les gens, avec plus ou moins de succès. Mais pensez aussi que les gens qui viendront vous voir en live auront sans doute besoin de se détendre un peu, donc c’est important d’apporter une pointe d’humour de temps en temps. Pas la peine de faire un concours de blagues Carambar toutes les 5 minutes, saupoudrez votre stream de quelques remarques judicieusement placées, et surtout ne soyez jamais dans l’excès. Les blagues racistes, sexistes, homophobes, grossophobes… tout ça il faut oublier, c’est de l’humour du siècle dernier, donc faites preuve de respect, c’est une valeur qui se perd un peu trop et qu’il est à mon sens capital de mettre en avant pour un streamer.
Enfin dernière chose : ça paraît tout bête mais parlez de ce que vous connaissez ! N’improvisez pas sur des sujets que vous ne maîtrisez pas, car sur internet il y aura toujours quelqu’un de plus qualifié que vous pour vous reprendre, et on a déjà vu des gens s’enfermer dans la mauvaise foi en essayant toujours d’avoir le dernier mot, ça n’est pas une attitude mature. Si vous faites une erreur, et ça arrivera sans doute, reconnaissez vos torts, y’a rien de grave à ça. Si vous voulez prendre moins de risques, abordez des sujets que vous maîtrisez, vous serez plus intéressant et éviterez de raconter des conneries.

Habillage

On parlait de la qualité technique un peu avant, eh bien ce n’est pas le seul élément qui a beaucoup progressé ces dernières années sur Twitch. L’habillage en fait partie aussi.
On parle évidemment ici du design de votre chaîne : logo, panneaux, overlay, alertes, émoticônes… Alors ça ne veut pas dire qu’il faut tout de suite aller payer 500 euros un designer pour tout vous faire, mais ça se réfléchit un peu. D’autant qu’il existe aujourd’hui des solutions vraiment abordables pour se faire une belle chaîne Twitch. Rien qu’un site comme Own3d.tv vous permet à moindre frais d’acheter des overlays, des alertes, des bannières… c’est très propre, c’est pas trop cher, et c’est largement suffisant au début. Prenez juste le temps de bien choisir un thème qui vous correspond, car il est possible que vous l’utilisiez quelques temps.
Alors très honnêtement, le design de la chaîne est à mon sens moins important que la qualité technique du stream, notamment la qualité audio qui est trop souvent négligée par les streamers débutants qui veulent tout miser sur le 1080p en mettant leur jeu à fond. Mais si vous avez un petit budget à y consacrer, une cinquantaine d’euros devrait suffire au début, et si vous n’avez pas de logo, utilisez une photo de vous, tout simplement.
Toujours en rapport avec l’habillage, il est important que vous remplissiez les informations qui vous concernent, les informations de votre chaîne. Twitch a modifié la présentation des chaînes récemment, on peut désormais avoir plein d’informations sur un streamer et je pense que je détaillerai ça dans une prochaine vidéo. Mais remplissez votre biographie, ajoutez les liens vers vos réseaux sociaux, définissez votre planning… Bref, remplissez tout ce que vous pouvez remplir, prenez le temps de le faire, car ce sont ces informations qui seront visibles lorsque vous n’êtes pas en live, donc il est important qu’elles soient claires, nettes et précises.

Collaboration

Du feat & du fun. Ça a toujours marché, et ça marchera toujours. C’est la tendance sur Youtube, c’est la tendance sur Twitch. Quand des têtes d’affiche se réunissent pour une soirée spéciale, eh bien c’est là que sont obtenues les meilleures audiences, eh bien il va falloir reproduire le même schéma mais à votre niveau.
C’est le même principe que les crossovers dans les Comics, regardez Avengers, pourquoi ça fonctionne aussi bien ? Parce que les fans d’Iron-Man regardent le film, mais aussi les fans de Captain America, les fans de Hulk, les fans de Thanos… Bref, imaginez un crossover mais en stream.
Alors attention, je ne suis pas en train de vous dire de co-streamer à 4 systématiquement, non, mais collaborer avec d’autres streamers c’est un concept qui a fait ses preuves et qui peut servir aux deux parties d’ailleurs. On avait déjà abordé la chose dans une vidéo précédente dans laquelle je vous montrais 7 erreurs du streamer débutant, donc on ne va pas trop insister là-dessus mais je pense que vous saisissez le principe.
Alors c’est sûr, si vous ne connaissez personne, ça va être compliqué, mais c’est là qu’il va falloir travailler un peu aussi. Baladez-vous sur Twitch, observez les streamers qui font à peu près le même contenu que vous et qui ont à peu près la même audience. Discutez avec eux, intégrez-vous à leur communauté, soyez présents, et au détour d’une conversation, vous pourrez peut-être dire que vous aussi vous jouez à tel jeu et que vous pourriez jouer ensemble.
L’objectif ici est de se faire des relations, pas de passer pour un gros lourd, donc ne débarquez jamais quelque part en spammant vos liens, en demandant aux gens de venir vous voir, en pratiquant le follow 4 follow (quelle indignité…), car ça sera contre-productif, vous passerez pour quelqu’un de désespéré. Soyez subtils, discutez. Au pire ça ne fonctionnera pas, au mieux vous vous serez fait des potes. Moi-même à force de fréquenter certains chats j’ai noué des liens avec certains streamers que j’apprécie particulièrement, et ces liens ont beau être virtuels, ils existent et pour moi ils ont un sens.
Bref, ne restez pas seul dans votre coin, sortez de votre coquille, de votre zone de confort : osez ! Encore une fois ça ne veut pas dire qu’il faille faire tous vos lives en collab, mais une fois de temps en temps, pensez-y.

Persévérance

Le jour où on lance son premier stream, en général, on est en direct devant 0 personne. Tous ceux qui ont démarré sur Twitch ont vécu ça au moins une fois, et ça peut être vraiment très dur à supporter, dans le sens où ça peut démoraliser. En plus, très souvent, votre contenu peut tout à fait être qualitatif mais le problème ne vient pas de vous, le problème vient de Twitch. L’époque où on lançait un live et où on récupérait 100 viewers d’un coup est finie, c’était valable en 2015 ça. En fait, Twitch n’est pas une plateforme sur laquelle on peut découvrir facilement des créateurs de contenu, c’’est pas comme Youtube où vous tapez « tutoriel OBS » dans le champ de recherche et on vous proposer des vidéos en rapport avec votre recherche. Sur Twitch au pire vous allez dans une catégorie parce que vous voulez voir à quoi ressemble un jeu, et là on vous propose 1000 streamers différents classés par nombre de spectateurs au pire, et au mieux ils seront classés par recommandation de Twitch, fonctionnalité encore un peu aléatoire, mais dans tous les cas, tous ces streamers, vous n’allez pas tous les regarder…
Non, aujourd’hui il faut travailler pour « percer », ou au moins pour se faire découvrir un minimum. Il faut travailler de manière efficace, mais aussi faire preuve de patience, car à moins d’un énorme coup de bol ou d’un énorme coup de pouce, peu de gens finiront par vous trouver sur Twitch. Pourquoi ? Parce que déjà, si vous n’êtes pas en live, vous n’apparaissez pas dans les catégories, c’est d’une logique implacable. Ensuite, quand vous lancez un stream, vous êtes en compétition, en concurrence avec énormément d’autres streamers, et du coup il devient difficile de sortir du lot.
Je ferai une vidéo là-dessus un jour pour vous expliquer comment développer votre chaîne Twitch, mais aujourd’hui on va se rester sur l’affiliation, puisque c’est le sujet du jour.
Donc la persévérance est un terme qu’il va falloir adopter, car votre chaîne ne décollera peut-être pas en quelques semaines, il pourra falloir plusieurs mois, certaines même ne décolleront jamais, car tout le monde ne peut pas « réussir » sur Twitch, c’est une réalité à laquelle il faut faire face. Mais dans tous les cas, vous ne le saurez pas si vous ne tentez pas l’aventure. Si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté, appliquez les conseils que vous avez retenus dans cette vidéo, et si vous n’avez pas encore votre chaîne, essayez de prévoir en amont le lancement de votre chaîne, ça peut aider aussi.

Boost

Dernière astuce, ne faites pas l’erreur de ne pas communiquer autour de vos lives. On avait aussi abordé la chose dans la vidéo sur les 7 erreurs du streamer débutant, mais au début, n’hésitez pas à solliciter vos potes, vos proches, votre famille. Dites-leur de venir sur votre live, ça fera toujours un peu plus de spectateurs, ça vous placera devant ceux qui sont à 0 ou 1 viewer et le monde attire le monde, donc profitez de ça.
Et pour répondre aux remarques de ceux qui pensent que c’est un peu « tricher », il faut que vous preniez bien conscience que les temps où on pouvait s’en sortir tout seul sont révolus. Donc voyez cette démarche comme un booster social plutôt que comme de la triche pour avoir plus de viewers. Voyez ça comme un outil, qui vous permettra de mettre un peu plus en avant votre contenu, car personne ne le mettra en avant à votre place, donc utilisez simplement les outils à votre disposition car si vous ne le faites pas, quelqu’un d’autre le fera et vous passera devant.

 

Voilà, on abordé pas mal de points qui devraient vous donner quelques pistes de réflexion sur vos débuts en tant que streamer. La vidéo était un peu longue du coup, j’avais prévenu, mais j’espère que vous aurez retenu quelques informations importantes qui pourront vous être utile, et si c’est le cas n’oubliez pas le petit pouce bleu et le commentaire !
Je termine avec le laïus habituel en vous rappelant que si vous avez des questions concernant le streaming en général, vous pouvez venir me les poser dès que je suis en live sur Twitch, les lundi, mercredi et vendredi soirs. Et pour les questions un peu plus techniques, je vous invite à rejoindre le serveur Discord Zero Absolu Gaming, pensez à bien lire le règlement, et vous pourrez peut-être vous aussi aider d’autres streamers à votre tour, pourquoi pas !
Sur ce, je vous dis à très vite pour la prochaine vidéo, moi je vais aller faire la sieste, et d’ici-là… bon stream !